Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 47/2013 - LE PAPE - LES MANIFS


LE PAPE PARLE DE DIEU (ru, 28 novembre 2013). Un fidèle lecteur nous écrit ceci : « Le pape François, à première vue un peu agaçant, me devient petit à petit sympathique. Il aurait déclaré: "Le Christ n'est pas venu pour nous juger, mais pour nous sauver. Laissons nous regarder et aimer par Jésus!" Et si c'était le sens de notre vie? Se laisser de plus en plus aimer - et transformer - par Jésus? Il faut avouer que ça change radicalement l’optique, on n'entend pas cela aussi clairement dans certains sermons et retraites spirituelles où tout semble plutôt volontariste. Non, selon le pape François l’initiative de l'oeuvre du salut – y compris le mien - est rendue à Dieu (et non pas à l'homme qui, selon St Ignace, doit faire ceci et cela pour sauver son âme). Aussi comprend-on mieux les Béatitudes: Heureux les pauvres etc. En fait les pauvres s'ouvrent pour être secourus, ils se laissent aimer. Il est presque impossible de sauver un riche ou une riche. Sos Mamans en sait quelque chose. Les riches sont fermés, ils ne se laissent pas aimer. Ainsi on comprend également mieux l'éternité : se laisser aimer par Dieu. Quelle heureuse perspective ! Quelle Bonne Nouvelle ! »

MANIFESTATIONS (ru, 28 novembre 2013). Un autre lecteur cite sa lettre à un ami : « Vous parlez de manifestations ? Toute cette agitation, foncièrement ‘pro-vie’, retire d'énormes énergies de bons pères de famille, de bonnes mères de famille, d'excellents Chrétiens et Chrétiennes vers des vanités. S'occuper du gouvernement, des députés, soient-ils européens, est peine perdue. Ils sont élus pour faire ce que leurs partis leur imposent, et même un tsunami de lettres, emails, appels ou manifestations ne les retournera pas, du fait qu'ils sont bien obligés de manger jusqu'à la fin du mois. Bref, ce sont des esclaves à la gamelle. Laissez tomber!

Tant qu'il n'y a pas un puissant parti catholique à 100 %, le monde politique est perdu et sans espoir. Par exemple dans le cas du décret Estrela (ouvrant un ‘droit’ à l’avortement), au parlement européen, vous réussissez peut-être à obtenir un vote négatif au premier passage au parlement, mais au passage suivant, un mois plus tard, le décret passera, ou alors au plus tard au 3ème passage. Tout ce que vous aurez réussi, dans le meilleur des cas, c'est de retarder le typhon pervers d'un mois ou deux. Mais le typhon passera, nécessairement, et fera son oeuvre de destruction, tant que ces partis sont au pouvoir. Et vous aurez lamentablement perdu votre temps, retirant d’énormes énergies des actions réelles à faire.

Par exemple d'aider à former, enfin, un parti catholique à 100% dans votre pays, comme AMEN (www.amen-net.org). Les partis établis et députés se moquent des manifs dans la rue, des lettres s’accumulant sur leurs bureaux ; la seule chose qu'ils craignent, c'est qu'on leur enlève des sièges de député, par exemple par un nouveau parti. En France, avec 70% d'habitants baptisés catholiques, un parti à 100% catholique pourrait renverser le mal, y compris des rapports Estrela, voire l'avortement tout entier. Mais même un mouvement puissant comme Civitas semble avoir peur de former un tel parti, seule issue à vue humaine. On préfère faire joujou sur les ordinateurs, ou crier dans la rue, mais le monde adverse s'en moque.

Plus concrètement : qui de vous a déjà sauvé un bébé à naître des poubelles des avortoirs? Dans la ville dans laquelle vous habitez, est-ce qu'il y a un groupe de personnes pour sauver les bébés, par exemple du style SOS MAMANS (www.radio-silence.tv rubrique Sos Mamans)? Probablement pas, car, sur les 2500 villes de plus de 30.000 habitants de l'Union Européenne, ils n'en existent que 7 groupes Sos Mamans. Alors qu'est-ce que vous attendez pour former un tel groupe de sauvetage? Les femmes et jeunes filles enceintes qui pleurent, sur les bancs des parcs publiques ou dans les Cafés de votre ville, ne manquent pas, et personne ne vient pour poser la main sur leur bras: ‘Je vous aiderai!’. Non, les bons Chrétiens sont occupés à faire autre chose: se scotcher à leur ordinateur pour écrire des mails inutiles ‘aux députés’, ou passer une bonne journée avec les amis ‘dans la rue’ en manifestant. Est-ce que cela sauve un seul bébé de la mort ?

Prenons le cas du typhon aux Philippines. Il serait vain, dans la situation actuelle, de faire des manifs, d'envoyer des lettres aux autorités, d'écrire des articles dans les journaux, pour préconiser ‘la lutte contre les typhons’, alors qu'il faut intervenir concrètement - ou au moins aider à financer - le sauvetage des vies et la construction d'un toit pour noël 2013 pour tous les sinistrés.

Vous ne voulez pas entendre? Vous voulez travailler pour rien? Alors continuez comme cela! Occupez-vous de vanités! Je vous laisse, bonne chance! »

- O.A.M.D.G. –



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]