Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 44/2013 - UNE EGLISE DEVIENT MOSQUEE


St_Peter_Cobridge_2.jpg

VENTE D’UNE EGLISE AUX MUSULMANS (ru, 31 octobre 2013). L’église catholique St Pierre, située à Stoke-on-Trent en Angleterre, vient d’être vendue par l’archevêché de Birmingham à une communauté locale musulmane « Medina Mosque Community Group ». Ce sanctuaire se trouve sur un site d’église depuis 1760, le bâtiment actuel datant de 1930. L’archevêché explique cette vente comme suit : « La paroisse de Cobridge (quartier de Stoke-on-Trent) a une longue histoire, mais récemment le nombre de Catholiques vivant dans ce quartier a diminué à tel point que ceux qui venaient encore à la messe à l’église St Pierre n’étaient plus en mesure d’assurer un prêtre et de maintenir les bâtiments. Cette église a donc été mise en vente sur le marché publique. Un nombre modeste d’offres a été reçu, et une communauté locale musulmane a fait la meilleure offre qui était acceptable pour les chargés d’affaire diocésains après consultation des autres paroisses locales » (The Sentinel, 22 octobre 2013, trad. par Unec).

Il est vrai que l’église avait été fermée dès juillet 2012, après que le nombre des Catholiques venant le dimanche à la messe était tombé petit à petit de 150 à 40. Le prix de la vente de l’église n’a pas été publié.

Ainsi St Pierre deviendra une mosquée, s’ajoutant au parc actuel de 1500 mosquées en Grande Bretagne, à comparer aux 3000 églises catholiques encore en service en Angleterre.

Les protestations des Catholiques, et même d’autres habitants du quartier, sont nombreuses, l’un d’eux affirmant que « Tout projet aurait été acceptable, même une aire de Parking ou un Mc Donalds, mais pas une mosquée » !

La vérité est que le quartier de Cobridge se transforme de plus en plus en terre conquise de l’Islam, ce qui fait fuir les habitants anciens, y compris les Catholiques. A qui la faute ? S’y ajoute la diminution pertinente des Catholiques pratiquants depuis les années 1960, époque du Concile Vatican II qui voulait renouveler l’Eglise.

L’archevêché catholique de Birmingham se comporte dans cette affaire comme un pur agent commercial, parfaitement rôdé dans les affaires de banqueroute immobilière. L’évêque du lieu n’est plus le berger du troupeau, et encore moins l’apôtre des brebis égarées, il est devenu un banal gérant du déclin. A ce titre il a encore un bel avenir.

Faut-il rappeler ici ce qui s’est passé – déjà dans les années 1980 – à Argenteuil, où l’évêque de Pontoise avait loué la belle église Sainte Geneviève comme mosquée aux Musulmans, et finalement bradé au maire communiste Montdargent ? A relire dans un prochain numéro RU.

-  O.A.M.D.G.  - 



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]