Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 23/2013 - ANNONCES DE SOS MAMANS


M__dailleSosM_ND20x_ter.jpg  Médaille Sos Mamans, détail (photo Unec)

 

LETTRE D’UNE DONATRICE (ru, 7 juin 2013). – L’association Sos Mamans qui sauve des centaines de bébés de l’avortement, vient de nous faire parvenir  une lettre qu’elle a reçue d’une donatrice au début du mois de juin. La voici en avant-première :

« C'est vrai que nous autres donateurs ne verrons probablement jamais ces jeunes femmes et ces bébés sauvés. Mais je voudrais vous dire, en ce qui me concerne, pourquoi je m'intéresse à votre oeuvre de sauvetage de la vie, des vies à la fois de ces jeunes femmes et de leurs bébés. Je suis maman célibataire d'un garçon qui va avoir 30 ans à la fin du mois. Lorsque j'ai dit à son père que j'étais enceinte, il est entré dans une grande colère et m'a dit d'avorter (à cette époque la loi Veil tuait déjà depuis 8 ans), qu'il n'était pas question qu'il en soit autrement sinon il me quittait. Il est resté toute une journée avec moi, un samedi, pour me séduire à cette idée et il avait réussi le soir. J’avais fini par lui dire qu'effectivement je n'allais pas pouvoir m'en sortir toute seule (c'était son argument de force). Il est donc parti le soir même, rassuré... Mais le dimanche toute cette histoire me travaillait,  je n'arrivais pas à me faire à l'idée d'avorter, d’aller tuer un être humain en gestation, le mien… Et j'ai pris brutalement une décision qui s'est imposée à moi : non je n'avorterai pas, il y a d'autres femmes qui ont eu des enfants et les ont élevés toutes seules, il n'y a pas de raison que je n'y arrive pas, avec la grâce de Dieu je devrais pouvoir m'en sortir. Je dois m'en sortir, j'ai fait une bêtise, je dois la réparer et ce n'est pas à ce bébé d'en payer les frais. A ce moment-là c’était vraiment dimanche, y compris en moi-même. Et lorsque le père est revenu dans la semaine, je lui ai fait part de ma décision, il n'a rien dit mais a tout fait pour tenter physiquement de provoquer un avortement, je ne rentre pas dans les détails…

Par la suite, lorsque mon fils est né, il est revenu après une longue d'absence et m'a clairement annoncé :"Eh bien oui, maintenant qu'il est là, c'est plus dur de le tuer !" J’étais interloqué, mais vous pouvez imaginer que je lui ai interdit ma porte en lui disant :"Je ne te demande rien, je vais me débrouiller toute seule. Je te demande une seule chose : si un jour tu te rappelles que tu as laissé quelque chose derrière toi, aies la franchise et l'honnêteté de passer par moi et de ne pas aller l'attendre à l'école pour le troubler dans des histoires invraisemblables."
Il n'est jamais revenu.

Voilà mon histoire, et la raison qui me pousse à aider ces jeunes femmes, car je sais - ô combien - les difficultés de cette entreprise, semée de joies, des petites et des grandes, mais il y a des peines aussi qui sont parfois très dures à surmonter, surtout lorsque votre famille vous rejette.

En toute discrétion de mon identité de votre part, je vous autorise à vous servir de mon histoire, si cela peut aider l’un(e) ou l’autre. Bonne journée à vous. »

 

 M__daille_recto.jpg M__daille_verso.jpg Médaille Sos Mamans, recto et verso

MEDAILLE D’HONNEUR DE SOS MAMANS (ru, 7 juin 2013) – Personne ne veut décorer les femmes souvent héroïques qui, sous des difficultés paraissant  insurmontables, sauvent leur bébé de l’avortement imposé par leur entourage et les services sociaux. C’est pourquoi Sos Mamans a pris la décision, sur demande (et dotation) d’un ami, de créer elle-même la 1ère médaille d'honneur pour décorer,  une fois par an, une de nos petites mamans héroïques – ou une de leurs hébergeuses souvent aussi héroïques. La 1ère médaille sera offerte par Sos Mamans en automne 2013, lors d'un "dîner de charité », (charity dinner, comme c'est d'usage en USA ; Italie et ailleurs), avec des places très chères (par ex. 90 E par place, avec une large marge pour Sos Mamans) dans un grand hôtel à Paris facile d’accès. Médaille et chaîne sont en or massif. D’un côté on voit la Sainte Vierge, refuge de toutes les familles, et de l’autre le Sacré Cœur de Jésus, symbole de notre association, puisque c’est Dieu seul qui crée et sauve la Vie.

 

-     O.A.M.D.G. 



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]