Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 44+45/2012 - ISLAM A EXORCISER, SUEDE CATHOLIQUE


  abj10.jpg   

L’ISLAM A EXORCISER ? (ru, 9 novembre 2012). -  L’abbé Lecareux écrit dans sa SIMANDRE d’octobre 2012 ceci : « La nouvelle nous vient du Caire (Egypte)… Au milieu du quartier des Zabbalines, le quartier des chiffonniers du Caire, se dresse une église majestueuse copte. Chaque semaine le lieu saint rassemble de nombreux visiteurs musulmans, surtout des femmes, qui viennent à la messe et qui, sous le regard des chrétiens ébahis, attendent ‘Baba Samaan’ (le Père Samaan). Ces femmes ont fait un long voyage, parfois des journées entières en car ou en train, pour être bénies par ce prêtre. Il est exorciste. Pendant plus d’une heure, hommes et femmes ‘crachent leurs démons’ à l’imposition de la croix du prêtre. Ce pouvoir de guérisseur permet au Père Samaan de prêcher Jésus-Christ Sauveur et sa Sainte Mère. Malgré les menaces, tous ces pauvres gens viennent à lui… Des Musulmans qui s’en remettent au Christ pour guérir leurs maux, avouez que ce n’est pas banal ! » - Déjà Mgr Goerges El Murr, évêque melkhite catholique de Petra, nous avait confié il y a dix ans à Amman en Jordanie que les Musulmans, surtout les hommes, sont « ensorcelés par Satan », ce qui explique qu’il y a si peu de conversions vers le christianisme. « J’ai 72 ans, mais dans ma longue vie je n’ai vu qu’une seule conversion véridique d’un Musulman vers Jésus-Christ, toutes les autres conversions étaient intéressées, notamment pour des avantages matériels, par exemple une bourse pour étudier à une université jésuite en Californie… Ce sont surtout les hommes qui pensent qu’ils perdraient tout en devenant chrétiens. Un mensonge dévastateur du diable !». Chers lecteurs, si c’est ainsi, ne faudrait-il pas commencer tout effort de mission auprès des Musulmans par l’exorcisme pur et dur ? Pour les rendre accessibles à la Bonne Nouvelle ? L’exorcisme était jadis le 4e « ordre mineur » du prêtre catholique – aujourd’hui jeté aux orties avec le sous-diaconat. Il serait temps d’y revenir, et pas seulement pour les Musulmans.


SUEDE – TERRE DE MISSION (ru, 9 novembre 2012) – M. Sillard, président de l’association MISSIONS qui vient en aide aux missionnaires catholiques dans le monde, était présent à la conférence de l’abbé Sten Sandmark, ancien pasteur luthérien en Suède et aujourd’hui prêtre de la FSSPX, du 30 octobre 2012 à Paris. M. Sillard en a fait le rapport suivant : « Tout le monde a en mémoire l'abjuration du luthéranisme par l'abbé Sten Sandmark, autrefois pasteur en Suède, à Saint Nicolas du Chardonnet à Paris en 2006. Le 30 octobre 2012, ce prêtre catholique de la FSSPX, de retour de Lourdes où il se rendait pour la 3e fois, est venu, à l'invitation de Radio Silence soutenue par Missions, nous parler de l'apostolat en Suède, lors d'un dîner-débat. Le luthéranisme a été imposé à la Suède par le roi Gustav
Vasa en 1523. La résistance des Suédois à ce nouveau culte a duré jusqu'en
1575. L'église luthérienne, liée au pouvoir politique, où les évêques sont
élus, a participé à sa propre destruction. Présentant les problèmes que
connaît son pays, l'abbé Sten est remonté à 1920. Cette année-là, l'église
luthérienne officielle de Suède a été dépossédée de son droit d'enseigner la
jeunesse. En 1932 c'est même un athée qui est devenu ministre des Cultes. ‘Je veux détruire le système scolaire et l'église luthérienne’, disait-il.
Les sociaux-démocrates sont restés au pouvoir jusqu'en 1976, le pire ennemi
de la chrétienté étant le 1er ministre Olof Palme. Aujourd'hui, le principal
défenseur du christianisme en Suède est le roi lui-même, dont la belle-mère
brésilienne était catholique. Il n'est pas autorisé à se convertir au
catholicisme, bien qu'il puisse décider de changer la règle... Il a cherché
à fonder un ordre religieux et il est clair qu'une nouvelle ère s'est
ouverte pour les monastères depuis 1970. Mais l'église luthérienne continue
à s'autodétruire. Plus de la moitié des prêtres sont des femmes. Sur les 13
évêques trois sont des femmes, dont une lesbienne reconnue. Le 27 octobre
2005, les chefs de l'église luthérienne voulant des mariages homosexuels,
l'abbé Sten a décidé de se convertir au catholicisme (on se souvient du pèlerinage en 2005 de l’UNEC ‘en Suède catholique’ qui a déclenché cette conversion). Malgré tout cela il y a encore 70% de luthériens en Suède, soit 7 millions, pour 100 à 150.000 catholiques dont 20.000 Suédois. Et ces luthériens se rendent compte de la
situation catastrophique de leur église. Le pire est à Stockholm, le meilleur sur la côte ouest et la Laponie, c'est-à-dire les terres peu peuplées sur plus de 1000 km au nord de Stockholm. L'abbé Sten est installé sur la côte est, à Oskarshamm, au sud de la capitale, entre Stockholm et Malmö, précisément là où il fut pasteur auparavant.. Relativement âgé et de santé fragile, il est heureusement associé à un autre abbé suédois plus jeune, l'abbé Lindström, également de la FSSPX. A eux deux, ils
parviennent à dire deux ou trois messes par mois pour une vingtaine de fidèles de la FSSPX, à Göteborg, Stockholm et Malmö. A Stockholm, il existe une maison FSSPX pour les prêtres de passage. L'abbé Sten ne nous cache pas que la crise interne de 2008 (affaire de Mgr Williamson avec les media) a porté un coup très dur à l'apostolat de la FSSPX en Suède. Il trouva son nom mentionné dans le journal local et sur des affiches collées dans sa ville avec la mention « notre vicaire est un ancien nazi ». Après s'être détournés les gens reviennent petit à petit. L'abbé Sten renoue des contacts, prie les heures de l’Eglise et célèbre la messe tous les jours dans son ermitage. Timide et peu causant, le Suédois ne parle pas de religion, explique-t-il. Une fois les liens bien établis, on peut en parler, mais cela demande du temps. Et il faut parler en suédois ou, à la rigueur, en norvégien ou en danois. L'abbé Sten, qui a débuté sa carrière ecclésiastique dans la vie monastique, verrait bien la création d'un monastère traditionnel en Laponie où la foi a été sauvegardée. ‘Nous disposons pour cela d'un appui exceptionnel, celui de la Très Sainte Vierge Marie qui n'a jamais abandonné la Suède’, déclare-t-il. Dans les églises, surtout les anciennes, il y a des statues de la Sainte Vierge. Dans l'île de Gotland, Elle a une statue en or avec laquelle on processionne tous les 15 août. La Sainte Vierge est présente en Suède dans les chants et dans la littérature. ‘Elle nous aidera à revenir à la vraie foi’. Pour conclure, l'abbé Sten nous a entonné un très joli cantique en suédois en l'honneur de notre Mère du ciel. »

NB : Vos intentions de messes, pour l’abbé Sandmark, avec une aide de 20 E/intention, sont à adresser à UNEC, BP 70114, 95210 St-Gratien, qui transmettra. C’est une aide pour cette mission. 

-  A.M.D.G.  -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]