Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 30/2012 - ESPAGNE, RFA


ESPAGNE (ru, 30 juillet 2012). – Selon un communiqué du 23 juillet du Dr. Jean-Pierre Dickès, « le ministre de la Justice en Espagne a fait une déclaration importante au journal La Razon du dimanche 22 juillet.  Il entend abolir les avortements eugéniques, c'est-à-dire ceux qui sont effectués pour suspicion de maladies et notamment de malformations.
Rappelons que selon la loi Veil, il est possible de procéder en France à de tels avortements jusqu'à la veille de l'accouchement quand ‘il existe une forte probabilité que l'enfant à naître soit atteint d'une affection d'une particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic’. Notons au passage l'imprécision du mot de ‘grave’ (le diabète est souvent grave et incurable). Quoiqu'il en soit, en Espagne un texte sera proposé aux Cortès (parlement) avant la fin de l'année. Il sera fidèle à la doctrine du Tribunal Constitutionnel espagnol reconnaissant la vie comme un bien juridique à protéger. Les associations de handicapés se sont réjouies de cette décision. L’association ‘Droit de Vivre’ a demandé que la proposition de loi s'applique aussi aux indications d'avortements effectués au nom de ‘la santé mentale de la femme’.  Si le ministre de la Justice acceptait, ce serait la fin pratique de l'avortement en Espagne, car la plupart des IVG se font au prétexte de ‘risque de dépression nerveuse’.»

Voilà le communiqué du Dr. Dickès. Ajoutons que tant qu’il y a des « exceptions » pour recourir légalement à l’avortement, les législateurs se trompent fondamentalement d’objet : car il ne s’agit pas de légiférer au sujet d’un droit positif, mais d’une  loi naturelle, celle-là qui est inscrite par le Créateur dans le cœur de tout homme : « Tu ne tueras pas (l’innocent) ! » Le plus innocent de tous les êtres humains, c’est bien le bébé à naître, et le tuer est dans tous les cas un meurtre, voire une barbarie inouïe. Arrêtons le massacre de l’enfant à naître, AMEN !

ALLEMAGNE (ru, 30 juillet 2012) - En Allemagne la pression publique contre les horreurs nazis, pourtant disparus il y a 67 ans déjà, est encore plus énorme qu’en France, en soupçonnant tout le monde. Un journaliste d'u "Trierer Volksfreund", journal local à Trèves, a envoyé cette semaine à l’UNEC plusieurs questions, dont celle-ci que le journal pose par suite à un coup de téléphone du journal ‘au diocèse’: « Est-ce que vous ne vous attendez pas à des contradicteurs si vous déclarez sur votre site sur Internet, concernant le thème "avortement", que l'Europe se transforme ‘dans un nouveau camp d'Auschwitz’, donnant ainsi l'impression que vous doutez du nombre des Juifs tués pendant le 3e Reich? » – Voici la réponse de l’Unec : « Nous ne mettons en doute aucun chiffre ni nombre. Nous avons organisé 3 pèlerinages à Auschwitz pour prier là-bas, ‘à l'endroit symbole du génocide’, que Dieu accorde que le nouveau génocide, cette fois-ci de dimension mondiale avec plus d'un milliard de bébés assassinés, prenne fin. De là-bas nous pèlerinions à pied jusque Czestochowa (120 km de route), quasiment des ténèbres vers la lumière, de la cellule de torture de St Maximilien Kolbe vers la Sainte Mère de Dieu, de Satan vers Dieu. Nous voulons réveiller les gens face à cette démence de l'avortement. Aussi avons-nous fondé l'action ‘Sos Mamans’ par laquelle nous avons déjà sauvé 755 bébés de l'avortement, en allant directement à la rencontre des femmes et jeunes filles enceintes placées devant le cauchemar de l'avortement, en leur proposant notre aide, même financièrement (environ 1000 Euro par sauvetage). » Le journaliste a répondu qu'il intégrera "largement" cette réponse dans un article qu’il publiera… – Sos Mamans signale qu’elle ne chôme pas pendant l’été et serait reconnaissante pour toute obole, libellée à « Unec, BP 70114, 95210 St-Gratien ».

-  O.A.M.D.G.  -




Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]