Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 03/2012 - PARIS, KOWEIT


RU 03/2012 DEPECHE HEBDOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES
Disponible en français et russe, gratuit par courriel.
Sans copyright (mais mentionnez « ru » s.v.p.).
« RU », le service de presse du réseau UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien
Rép./Fax 01 34 12 02 68 – unec@wanadoo.fr – www.radio-silence.tv (section RU, avec archive)

AMEN_banni__re.jpg MarcheVie120122.jpg UNEC_bann1.jpg

Catchwords : Marche pour la vie – Christine Boutin – Sos Mamans – Sillon – Pie X – L’Immaculée – prostituées russes - Unec – sauvetages – Koweït - Abdollah Al-sabah.

PARIS (ru, 23 janvier 2012) – Faut-il parler de Jésus à la Marche pour la Vie ? Hier, dimanche 22 janvier, quelques 6850 personnes selon la police - 30.000 selon les organisateurs - ont participé à la Marche pour la Vie qui a déferlé entre la Place de la République jusqu’à l’Opéra, en plein centre de Paris. Beaucoup de jeunes gens ! Quelques 28 évêques auraient envoyé des messages d’encouragement, mais très peu d’entre eux ont osé de se montrer, discrètement. Christine Boutin défilait en bonne place, bavardant au micros des média : « Je ne suis pas favorable à la remise en cause de la loi sur l’avortement, ce que j’aimerais c’est… ». La consigne, convenue entre les 15 associations organisatrices, fut : on fait une marche laïque, pas de signes religieux, pour ratisser plus large ! Ce qui n’a pas empêché une bonne partie des marcheurs de se retrouver en fin de défilé - environ 2000 personnes - pour prier le chapelet et chanter des chants religieux, voire d’exhiber des bannières avec le Sacré Cœur (en haut à gauche : celle de Sos Mamans, à droite : celle de l’Unec). Une camionnette-micro, au milieu de cette dernière partie de la marche, permettait, sous l’égide habile du Dr. Luc Perrel, président de Laissez-les-Vivre, de faire entendre à la foule quelques messages de l’abbé Argouarc’h du Village d’Enfants à Riaumont, du Père Guy Pagès de la mission des Musulmans, de M. Vouters pour LLV, du Dr. Xavier Dor pour Sos Tout Petits, de M. Maugendre pour Renaissance Catholique, des abbés Philippe Laguérie et Trauchessec de divers Instituts de la Tradition, et de W.Wuermeling pour Sos Mamans (Unec), etc. Ce dernier a déclaré : « Chers amis, avec 4 actifs sur Paris, 6 autres groupes et 12 familles hébergeuses, sans oublier 900 bienfaiteurs, nous avons pu sauver de l’avortement, depuis 1995, 730 bébés. La semaine dernière encore nous avons pu libérer à Paris une jeune prostituée russe enceinte et la renvoyer chez elle. Aujourd’hui on peut dire que 7 millions de bébés, avortés depuis 1975 en France, marchent avec nous, pour crier leur malheur. Mais les 730 bébés sauvés marchent aussi avec nous, signe d’une grande espérance. A chacun de nos sauvetages c’est le bébé, en quelque sorte, qui sauve aussi sa mère en l’aidant à se séparer de mauvais copains, de la drogue, de la prostitution, d’une ambassade esclavagiste parisienne, parfois d’une vie trop facile. Ce n’est pas le bébé qui pose problème, c’est le bébé, chaque fois, qui résout les problèmes des adultes. C’est une injustice suprême d’imposer la peine capitale à des jeunes êtres humains pour des problèmes et fautes des adultes. Pour sauver, nous allons directement à la rencontre des femmes en difficulté: sur les bancs des parcs des villes, dans les métros, cafés, bus, aux laboratoires médicaux. Ce qui est extraordinaire, c’est que ces femmes et jeunes filles, enceintes, sont tout de suite d’accord pour sauver la vie de leurs bébés. Nous les aidons massivement. Un sauvetage nous coûte, en moyenne, 1000 Euro, mais la réussite de notre intervention est toujours garantie : après 9 mois au plus tard le « fruit » est là : un merveilleux bébé. Vous pouvez nous aider a) en priant pour Sos Mamans, b) en nous aidant financièrement (aussi via le site Internet de l’Unec www.radio-silence.tv où un paiement Paypal est proposé), et c) pourquoi pas, en fondant dans votre ville, votre quartier un groupe de sauvetage. Nous sommes prêts à vous aider. Trop de villes françaises n’ont pas encore de groupe, mais les mamans, surtout les jeunes (notre plus jeune maman avait 11 ans) qui se trouvent enceintes et de ce fait désemparées et sans soutien, attendent en vain de l’aide, se résignant à l’avortement par désespoir. Prions dans cette intention à celle qui, de son talon, écrase l’ennemi et saura arrêter l’avortement en France, la Très Sainte Vierge Marie, l’IMMACULEE ! »
Conformément à la consigne « laïciste », le service d’ordre est intervenu à plusieurs reprises, notamment à l’arrière du défilé, pour faire plier les banderoles et bannières exhibant des symboles ou images religieux, dont ceux de Sos Mamans (en haut à gauche) et de l’Unec (en haut à droite), ordre que les porteurs de ces bannières ont ignoré avec force - et avec raison. Le christianisme est le plus grand rempart de protection des bébés, puisque le Christ Lui-même est « LA VIE ». Dans un pays chrétien comme la France serait-il interdit de le proclamer haut et fort ? Qu’on interdise cette proclamation en Papouasie, Bali ou ailleurs, peut-être, mais pas en France, « Royaume de Marie » ! Là où le Christ « gêne » - comme il paraît gêner dans les cérémonies interreligieuses comme à Assise -, le diable n’est pas loin. C’est l’éternel défaut des Chrétiens-Démocrates et autres raseurs des murs, comme Mme Boutin : « Ah, je ne vise pas l’abolition de la loi Veil… ». C’était déjà le défaut catastrophique du Sillon au début du XXe siècle, vigoureusement condamné par le saint pape Pie X. Il n’y a pas de christianisme sans le Christ, pas de salut sans Lui, et pas fin de l’avortement sans l’Immaculée.

KOWEIT (ru, 23 janvier 2012) – On peut actuellement lire sur Internet, sur certains sites « chrétiens » comme www.christianismeaujourdhui.info, mais aussi sur « le Forum Catholique », qu’un prince koweitien du nom Abdoullah Al-Sabah se serait ouvertement converti de l’Islam au Christianisme, et, suivant « l’agence de presse chrétienne iranienne Mohabat News » (?), qu’il aurait déclaré dans une vidéo publiée sur un site de télévision chrétienne arabe AL-HAAQIQA (?), qu’il ne craignait pas la mort dont le menace l’Islam. Une simple recherche, également sur Internet, permet de savoir que c’est apparemment un faux, un « hoax » comme disent les journalistes. En fait, des sites arabes proches des Chiites font savoir qu’il n’y a aucun des 15 membres de la famille royale qui aurait ce nom. Il faut donc bien se garder de relayer des nouvelles qui viennent de sources non-authentifiées ou non-authentifiables, ou au moins il faut ajouter qu’il s’agit d’une nouvelle non-confirmée. C’est la vérité qui exige cette rigueur, surtout des journalistes. Au Koweït seulement 4% de la population sont des Chrétiens, et une telle information serait une révolution. Cela se saurait.

- O.A.M.D.G. -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]