Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 35/2011 - POLOGNE, PARIS


POLOGNE (ru, 5 sept. 2011). – Finalement le parlement polonais a rejeté fin août, par une infime majorité de 5 voix (191 contre 186), une proposition de loi qui aurait étendu l’interdiction de l’avortement à toutes les exceptions, c’est-à-dire aux cas de viol, de déformation physique ou de maladies génétiques du fœtus. Une pétition signée par 600.000 personnes avait propulsé ce projet de loi sur le bureau du parlement. Le parti au pouvoir, le PO (Plateforme Civique), avait décrété la « discipline du parti », forçant tous ses députés à voter selon la recommandation du gouvernement : votez contre ! En dépit de cet ordre, 15 députés du PO ont voté « pour », sachant qu’ils auront à payer 350 Euro d’amende disciplinaire au parti. L’un d’eux, Monsieur Jacek Tomczak, a déclaré : « Comme conservateur je ne pouvais pas voter contre ma conscience, surtout du fait qu’il s’agissait du droit à la vie des êtres humains les plus innocents et désarmés ». Ainsi le jeu de la démocratie veut qu’une infime majorité puisse condamner définitivement des centaines de bébés à mort, en appliquant en quelque sorte la peine de mort pour les plus faibles – ce qui prouve la nullité, voire l’illicéité du système démocratique lui-même. Ce qui prodigue des choses intrinsèquement perverses, est soi-même intrinsèquement pervers. L’organisation polonaise PRO qui avait promu ce ban total de l’avortement, n’abandonne pas pour autant. Pour les élections parlementaires du 9 octobre 2011 elle sortira des affiches qui « certifieront » chaque candidat. Face au portraits des parlementaires et politiciens qui se sont prononcés fin août contre le ban total de l’avortement, ils apposeront une horrible photo d’un avorton déchiré, avec la mention « Ce candidat soutient cette procédure ! » Il est vrai que 80% des Polonais sont contre l’avortement, mais les parlementaires ne veulent pas en tenir compte, ayant choisi le camp de la mort soit par conviction soit par lâcheté. En Pologne la bataille finale est annoncée. Méditons les saintes paroles du Christ « Celui qui donne scandale à un seul de ces enfants, mieux vaut pour lui qu’une grosse meule soit attachée à son cou et qu’il soit immergé dans la mer ».

PARIS (ru, 5 sept. 2011). – Signez s.v.p. la vaste campagne de protestation organisée par CIVITAS (proche de la FSSPX) contre 2 pièces de théâtre programmées pour l’automne à Paris et ailleurs dans lesquelles la personne – et la Sainte Face du Christ – sont défigurées avec une obscénité blasphématoire voulue : http://www.defendonslecrucifix.org . Oui, Golgotha continue jusqu’à la fin des temps, mais cette fois-ci ne soyons pas comme les apôtres qui avaient fui. Soyons aux côtés de Jésus face à ces attaques véritablement sataniques. – D’autre part, une fois que vous y êtes, le Rév. Père Guy Pagès (diocèse de Paris) nous demande tous de bien vouloir signer sa protestation auprès du maire de Paris qui se permet d’organiser – et de financer - une grandiose fête de fin de Ramadan à la mairie de Paris, aux frais du contribuable. Vous pouvez signer sur Internet à l’adresse suivante : http://www.mesopinions.com/La-Mairie-de-Paris-doit-payer-une-fete-pour-la-fin-du-Careme-petition-petitions-3b7f4577e884ba1ea81f7113582d90f7.html Chers amis chrétiens, n’acceptons pas d’être relayés en citoyens de seconde zone !

- O.A.M.D.G. -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]