Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 33/2011 - LIBYE, GENOCIDES


LIBYE (ru, 22 août 2011). – Des combats se déroulent actuellement à Tripoli pour chasser Gaddafi du pouvoir. Il y a quelques jours Mme Clinton, ministre des affaires étrangères des Etats Unis, a exigé de Gaddafi de s’en aller, et à sa suite ont fait de même leurs porte-valises anglais, français et italiens. Question : qui donne le droit aux USA de chasser ainsi des chefs d’Etat d’autres peuples ? Loin d’être « démocratique », cette manière d’agir occidentale est totalitaire, donnant aux Etats Unis et ses « alliés » le droit d’être les gendarmes du monde. Kouchner n’avait-il pas écrit un livre avec l’abbé Pierre (Dieu et les Hommes, 1993) en prônant « le devoir d’ingérence » ? Eh bien, nous y sommes. Nous avons bien compris ces signes prémonitoires annonçant l’arrivée d’un mondialisme totalitaire voire terroriste ! – Posons également cette question : qu’est-ce qui a poussé les USA d’attaquer Gaddafi (par ses marionnettes « rebelles » locales) ? Il se trouve que Gaddafi avait proposé aux chefs d’état africains d’instituer le dinar en or, valable dans toute l’Afrique. Il servirait désormais à payer le pétrole. Deux « conférences de Mathaba » à Tripoli, en 1996 et 2000, avec des délégués d’environ 40 états, avaient préparé le terrain, avec une réponse enthousiaste de la plupart des pays africains. On se souvient que Sadam Hussein avait voulu remplacer en l’an 2000 le paiement du pétrole en Dollars par un paiement en Euro. On connaît la suite. Cette fois-ci, c’est le tour de Gaddafi. Il ne fallait pas qu’il touche au sacro-saint Dollar, base de tout le château de cartes financier du monde occidental. – Que faut-il en penser en Chrétiens ? 1) L’injustice de l’attaque occidentale contre la Libye souveraine est flagrante et doit être mise au pilori. 2) Par contre nous n’avons aucun intérêt à défendre Gaddafi dans cette affaire, car si les Américains étaient remplacés par les Arabes pour conduire les finances du monde, les choses se passeraient normalement encore pire pour les Chrétiens, généralement objet d’atroces persécutions de la part des Musulmans. Nous n’avons aucun intérêt qu’ils prennent le contrôle financier mondial, pas plus que les Américains d’ailleurs. Ce contrôle, si cela plaît ou non, doit rester le privilège régalien de chaque nation souveraine, gouvernée elle-même au mieux par un monarque chrétien de droit divin qui seul saura respecter et faire respecter non pas l’argent, mais Dieu.

GENOCIDE (ru, 22 août 2011) – En ces temps des « droits de l’Homme » prônés et bafoués, sachons que le racisme - cause majeure de tous les génocides - avance à grands pas. Ne regardons que le XXe siècle, en trois étapes : Kaufman, Morgenthau, Ivg.
En 1941 l’homme d’affaires et écrivain Theodore Newman KAUFMAN publia à New York un livre de 100 pages seulement, intitulé "Germany must Perish" (l’Allemagne doit disparaître). On ne saurait trouver un livre plus raciste, pourtant publié et jamais interdit jusqu’aujourd’hui en Amérique. Dans ce livre Kaufman préconise, pour établir une paix universelle, qu’il faut entièrement anéantir le peuple allemand (et autrichien). « Rempli de charité chrétienne » (pourtant Kaufman fut de confession juive) il osa prescrire dans le détail comment procéder pour exterminer les Allemands « de façon très humaine », « sans effusion de sang et sans souffrance » : « D’abord nous mobiliserons quelques 20 mille médecins qui auront à pratiquer chacun au moins une vingtaine d’opérations de stérilisation, chaque jour. Ce seront les soldats de l’Armée Allemande qui seront les premiers à passer par l’opération, puis ce sera au tour de l’élément mâle de la population allemande à subir le même sort. Après, ce sera le tour de la population femelle. Ainsi il ne faudra que trois mois pour qu’il ne reste plus un seul Allemand capable de reproduire. Et dans 60 ans il ne restera plus un seul Allemand en Europe.» La haine de Kaufman contre les Allemands ne lui permit aucune différenciation, selon lui aucun Allemand n’est innocent, « peu importe que cet Allemand soit catholique, protestant, nazi, antinazi, communiste, socialiste, démocrate etc., qu’il soit de Bohème, d’Autriche, de Prusse, d’Alsace-Lorraine , tous doivent y passer. » Après la guerre l’Allemagne et l’Autriche disparaîtraient de la carte (qu’il a soigneusement établie et publiée) , absorbés par les pays voisins.
Il est étonnant comment cette carte ressemble d’ailleurs à la carte du plan « MORGENTHAU » qui fut décidé, peu d’années après la parution de l’insalubre ouvrage de Kaufman, à la conférence de Québec au Canada. En fait, en septembre 1944 un plan secret d’extermination de l’Allemagne y fut signé par les alliés, notamment par le président des Etats Unis Franklin D. Roosevelt et le Premier Ministre anglais Winston Churchill (en dépit des réticences de ce dernier). Ce plan qui avait été concocté par le ministre des Finances des Etats-Unis de l’époque, Henry Morgenthau, visait la « pastoralisation » de toute l’Allemagne, en démontant la totalité de ses capacités de production industrielle. Bref, on visait que le « Reich » devienne, après un découpage draconien du territoire, un champ de blé pour nourrir le reste de l’Europe, tout en affamant les Allemands eux-mêmes. Ce plan – une sorte de génocide programmé mais camouflé - a survécu jusqu’à son abandon par les Américains fin 1946, notamment en raison des remontrances de Churchill. Mais un début de réalisation du plan avait bien eu lieu.
Et aujourd’hui ? C’est triste de le constater, mais avouons que nous vivons le pire des génocides aujourd’hui. C’est le génocide commis contre les plus faibles et démunis des êtres humains, les bébés avant la naissance. Dans presque la totalité du monde on peut aujourd’hui légalement tuer les bébés dans le ventre de leurs mamans du seul fait qu’ils sont très jeunes. Un juriste français a analysé l’IVG – nom de code de ce massacre – comme un génocide au vrai sens du mot : tuer systématiquement une partie déterminée de l’humanité pour la seule raison de son appartenance à une race, une nation, un sexe, une religion ou un âge. Ont déjà été massacrés de la sorte 7 millions de bébés en France, 40 millions en Europe, et presque 1 milliard dans le monde entier. « Le sang des innocents brandit jusqu’au Ciel ! » s’écria le saint pape Pie X (+ 1914) en pressentant les terribles méfaits auxquels l’humanité se préparait. Nous avons le triste privilège de vivre au milieu de ce massacre. Comme Chrétiens nous avons le sacré devoir d’y résister de toutes nos forces, et au minimum de sauver les vies qu’on peut sauver. Car Dieu est bon.

PS : SOS MAMANS (UNEC) qui sauve chaque semaine un ou plusieurs bébés de l’avortement (déjà 717 bébés sauvés en 16 ans de travail), demande en cette période d’été peu favorable aux dons votre aide, car il n’y a pas de trêve d’été pour le Bon Samaritain. Vous pouvez adresser vos chèques s.v.p. à : SOS MAMANS (UNEC), BP 70114, 95210 Saint-Gratien. Merci, au nom des bébés sauvés et leurs petites mamans!

- O.A.M.D.G. –



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]