Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 16/2011 - HONGRIE, BELGIQUE, FRANCE


HONGRIE (ru, 25 avril 2011). – D’abord une excellente nouvelle. Pour se relever du marasme moral, culturel et économique dans lequel s’enfonce de plus en plus l’Union Européenne, la Hongrie a courageusement pris les devants pour modifier sa Constitution de 1990. En fait, le parlement hongrois a adopté lundi après-midi 18 avril une nouvelle constitution, coupant net avec la langue de bois de la plupart des constitutions actuelles en Europe, et prenant des références explicites à Dieu, au christianisme et à la famille traditionnelle, avec 262 voix pour, 44 contre et une abstention. Alors que les socialistes (MSZP) et le parti gauche libérale-Verts (LMP) ont décidé de ne pas participer au vote, le Jobbik (extrême droite) a voté contre le texte. « Nous avons vécu un moment historique », a déclaré le président du parlement, Laszlo Köver, après le vote du texte qui porte la marque du Premier ministre conservateur, Viktor Orban, qui dispose, grâce à son parti FIDESZ, d’une majorité de deux-tiers au nouveau parlement. La nouvelle constitution doit encore être signée par le chef de l'Etat, Pal Schmitt, le 25 avril et elle entrera en vigueur le 1er janvier 2012. Mais déjà les bureaucrates athées de l’U.E. à Bruxelles crient haro, en réclamant bruyamment que la constitution hongroise doit immédiatement être examinée par rapport à sa conformité avec les « principes démocratiques européens, le principe de l’Etat de droit et le respect des Droits de l’Homme ». La nouvelle Gueuse se dresse ! Espérons que la superbe Hongrie catholique tienne bon !


BELGIQUE (ru, 25 avril 2011). – Voici malheureusement la 1ère très mauvaise nouvelle. Mgr. Roger Vangheluwe fut évêque de Bruges jusque avril 2010 quand il dut démissionner après avoir choqué la Belgique par la révélation d’abus sexuels qu’il avait commis sur un neveu mineur entre 1973 à 1986. Ce jeudi 14 avril il a récidivé en déclarant à la télévision néerlandophone VT4 qu’en fait il n’avait commis ces exactions pas seulement sur un neveu, mais sur deux. Et il a ajouté qu’il s’était arrangé avec la famille en achetant leur silence pour quelques deniers. Deux jours plus tard, sur ordre du Vatican via sa nonciature en Belgique, il a dû quitter le monastère en France où l’Eglise l’avait cloîtré en vue d’un « traitement spirituel et psychologique ». Destination : inconnue. « Ca dépasse la limite de ce qui est acceptable », s’est insurgé le Premier Ministre belge Yves Leterme. « L’Eglise doit prendre ses responsabilités, ça ne peut plus continuer comme ça », a-t-il martelé (chaîne télé France2 le 19 avril). On ne peut que pleurer sur l’état de l’Eglise vers lequel certains membres du clergé, pas seulement en Belgique, l’ont abaissée. Nous sommes loin du temps des papes forts, des évêques debout et des saints prêtres, dignes de l’Ecclesia Magister Populorum. Aujourd’hui ce sont des bureaucrates athées qui s’érigent pour rappeler l’Eglise à l’ordre.


FRANCE (ru, 25 avril 2011). – Les évêques français ne valent pas bien chers non plus, même si c’est sous d’autres formes. Ainsi le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD), oeuvre de la Conférence des évêques de France, soutient ouvertement, c’est-à-dire de façon visible pour tous sur le site Internet de la CCFD, au moins deux mouvements fortement engagés dans la promotion de l’avortement en Amérique Latine, autrement dit deux bandes d’assassins de bébés. En Argentine il s’agit de INDESO MUJER (Institut d’études légales et sociales sur les femmes) qui est soutenu par le CCFD depuis 20 ans ! La page d’accueil de INDESO affiche comme un des buts « les droits sexuels et reproductifs » qui incluent « le droit à l’avortement sécurisé et légal ». En plus ils luttent pour les « droits » sexuels comme « le plaisir sexuel y compris la masturbation » et « association sexuelle libre avec d’autres ». L’INDESO participe chaque septembre à la campagne pour la dépénalisation de l’avortement en Amérique Latine et aux Caraïbes. Enfin ils préconisent « l’éducation sexuelle pour prendre des contraceptifs pour éviter l’avortement, et l’avortement légal pour éviter la mort », ainsi que « l’avortement légal, sécurisé et libre ». En plus ils visent « le droit aux relations sexuelles indépendamment  de l’âge, de l’état civil ou de modèles de famille », et réclament le droit à « une sexualité plaisante et récréationnelle, indépendante de la reproduction. » Rien que ça !– Au Mexique le CCFD cofinance le centre pro-avortement « Antonio de MONTESINOS » (Centre de Estudios Sociales y Culturales Antonio de Montesinos). Celui-ci participe, avec 4 autres mouvements dont « Catholiques pour le libre choix » (pro-avortement), à l’Observatoire Ecclésiastique, une organisation qui critique la hiérarchie pour son opposition à l’avortement. Cet Observatoire admet que l’avortement n’est pas bon en soi-même, mais maintient que « la continuation d’une grossesse non-prévue ou non-désirée qui représente très probablement un danger pour la vie physique et mentale de la femme, ou du couple, de la famille et même de la société, ne peut être considérée comme souhaitable.» Cet Observatoire reproche aux évêques s’opposant à l’avortement « un manque de charité et de miséricorde ». De même le Centre MONTESINOS est signataire d’un rapport de 2006 qui exige « que des progrès soient faits dans tous les états du Mexique pour élargir les bases des avortements légaux dans un but de les rendre accessibles partout de façon égale ». – On peut s’imaginer une petite dame âgée en France qui donne « à l’Eglise » son obole de Carême, pour financer finalement les meurtres des bébés et la sexualisation de la société en Amérique du Sud et aux Caraïbes. Bravo les Monseigneurs en France ! Vous pouvez vous adresser en cette affaire plus que sordide, si vous le souhaitez, aux adresses suivantes :
1)    Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, président de la Conférence des Evêques de France, adresse courriel communication@diocese-paris.net
2)    CCFD, 4 rue Jean Lantier, 75001 Paris, tél. 0144828000, fax 0144828143.
Pour plus d’informations : LifeSiteNews.com du 18.4.2011.


CONCLUSION (ru, 25 avril 2011) – Pour être concrets, réfléchissons plutôt deux fois avant de donner nos pauvres sous aux associations « chrétiens ». Nous pouvons garantir au moins pour les destinataires suivants, entre autres:

-    Deux mouvements pro-life vraiment actifs et efficaces: SOS TOUT PETITS (du Dr. Xavier Dor), 11 rue Tronchet, F-75008 Paris, Tél. 0147839742, contact@sos-tout-petits.org, www.sos-tout-petits.org ; et SOS MAMANS (Unec), BP 70114, F-95210 St-Gratien, T/F 0134120268, sosmamans@wanadoo.fr, www.radio-silence.tv (rubrique SOS MAMANS).

-    Deux mouvements politiques à 100% chrétiens, totalement anti-avortement : SOLIDARITE-France (parti chrétien présidé par Axel de Boer), 31 avenue de Ségur, F-75007 Paris, solidaritefrance@free.fr , www.solidarite-france.fr ; et AMEN (mouvement politique catholique), BP 70114, F-95210 St-Gratien, T/F 0134120268, amen-net@orange.fr , www.amen-net.org .

-    Deux actions d’évangélisation des Musulmans en France : le Rév. Père Guy PAGES, Paris, abbe.guypages@orange.fr , http://videos.islam-et-verite.com ; et l’action BNM-AMEN, BP 70114, F-95210 St-Gratien, T/F 0134120268, bnm.amen@orange.fr .

-    Deux actions catholiques dans les média : RADIO-SILENCE, 5 rue Dufrénoy, 75116 Paris, radio-silence@wanadoo.fr , www.radio-silence.org ; et la mini-agence de presse RU (Unec), BP 70114, F-95210 St-Gratien, T/F 0134120268, unec@wanadoo.fr , www.radio-silence.tv (rubrique RU).

-    Deux actions d’aide aux Chrétiens persécutés dans le monde : CSI (action d’aide chrétienne suisse, notamment pour la Turquie et le Soudan), 72 rue Marius Aufan, 92300 Levallois-Perret, T 0147481470, Fax 0147481473, csifrance@aliceadsl.fr , www.csi-france.fr ; et le CARMEL DE LISIEUX (acheminant l’aide aux Chrétiens de Bagdad via leur monastère dans cette ville), Couvent Ste Trinité, 42 rue du Dr.Lesigne, F-14100 Lisieux, freres.carmes@wanadoo.fr .

-    Il faudrait mentionner d’autres excellentes associations, comme celles pour les écoles catholiques entièrement libres, certains ordres religieux etc., mais arrêtons nous là pour l’instant, si vous permettez.

-  O.A.M.D.G.  -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]