Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 05/2011 - Persécution des Chrétiens en Turquie


TURQUIE (ru, 9 février 2011) – La Turquie se révèle viscéralement antichrétienne. Le plus ancien monastère de la Chrétienté, Mor Gabriel dans la région Tur Abdin (sud-est de la Turquie), est la dernière cible de la haine turque contre ceux des Chrétiens qu’ils n’ont pu anéantir lors du génocide du début du 20e siècle où 2 millions d’eux ont été assassinés par les Turcs. On veut couper les vivres à cette citadelle monastique érigée en 397, en la privant de ses terres et en démolissant les murs qui les entourent. On reproche aux moines (il n’en restent que 5, il y en avait plus que 1000 dès le 6e siècle) d’avoir érigé leur monastère « sur une mosquée « , ignorant qu’en 397 Mohammed n’était même pas un embryon. De procès en procès, l’affaire a été tranchée par la Cour Suprême à Ankara le 27 janvier 2011 : le monastère perd tous ses terrains. Puisqu’il n’y aura ainsi plus de vivres, les moines seront contraints de partir, après une présence ininterrompue depuis 16 siècles !

Il s’agit de Chrétiens syro-orthodoxes, de l’ancien patriarcat d’Antioche, parlant encore l’araméen, la langue de Jésus, qui est devenue celle de leur vénérable liturgie, aussi ancienne que la liturgie latine. Cette région où se trouve également l’ancienne Edesse, fut, après Jérusalem, un des premiers évêchés du Christianisme. Ses moines ont été non seulement les précurseurs du monachisme, mais aussi des théologiens, philosophes et scientifiques extraordinaires, assurant notamment la transcription du patrimoine des philosophes grecs vers le Syriaque, et à la suite du Syriaque vers l’Arabe (culminant dans la bibliothèque chrétienne universelle de l’évêque Gregorius Bar Hebraeus du 13e siècle).  Leurs médecins eurent un tel renommée que les Sultans s’entouraient presque exclusivement d’eux.

Aujourd’hui l’état turque qui se veut « laïque » se moque de sa propre histoire en méprisant ses Chrétiens, imitant ainsi les révolutionnaires français «laïcistes » aujourd’hui encore au pouvoir à Paris. En Turquie tous les séminaires chrétiens sont interdits : le dernier séminaire syro-orthodoxe en Turquie, justement celui du monastère Mor Gabriel, fut fermé par le gouvernement turc en 1980, et tout le monde sait que le dernier séminaire orthodoxe en Turquie dépendant directement du patriarche de Constantinople, le séminaire de Halki sur les Iles aux Princes à 1 heure d’Istanbul, est fermé par le Gouvernement turc depuis 1971. Comment une Eglise chrétienne peut-elle vivre sans pourvoir former ses nouveaux prêtres ? Ainsi le génocide de 1915 continue.

Envoyons un courriel incendiaire au plénipotentiaire turc à Bruxelles, Monsieur Egemen Bagis (egemenbagis@euromsg.net), en laissant parler votre cœur écœuré. Exigeons 1) le respect absolu de la propriété millénaire du monastère Mor Gabriel dans le Tur Abdin, 2) la réouverture du séminaire orthodoxe de Halki, et 3) le retour des Basiliques chrétiennes Hagia Sofia à Constantinople et Aya Sofia à Trébizonde aux Chrétiens. Sinon : pas d’Europe pour vous ! Nous avons déjà assez de voleurs en Europe, ce n’est pas la peine d’en rajouter. – Votre courriel est un des petits services que nous pouvons rendre à nos frères et sœurs persécutés pour le Christ sous l’Islam. Cet effort vaut mieux que les grosses larmes de crocodile qu’on verse partout. Merci d’avance, au nom des Chrétiens en Orient!

-  O.A.M.D.G.  -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]