Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 43/2009 - NOBEL, ISLAM, AVORTEMENT


PRIX NOBEL (ru, 26.10.2009) – Monsieur Obama a donc été choisi entre 205 autres candidats pour recevoir le prix Nobel de la paix 2009, c’est-à-dire 1 million d’Euros. Quelle honte ! Le président actuellement le plus guerrier du monde – ne pensons qu’aux troupes américaines en constante augmentation en Irak et en Afghanistan, en attendant les attaques américaines en cours de préparation contre l’Iran et la Corée du nord – est donc honoré partout comme le « plus grand promoteur de la paix dans le monde ». Cette décision norvégienne a dégradé le célèbre prix Nobel de la paix à une marchandise futile et négociable, une trivialité comme une autre, sans rapport avec la paix. Honte au comité directeur du prix ! Il y a 30 ans, en 1979 exactement, ce prix avait encore une signification non-mercantile : il fut accordé à Mère Teresa, béatifiée plus tard à Rome (le 19 octobre 2003), qui l’a accepté au nom de tous les pauvres et délaissés de ce monde, notamment les millions de bébés avortés : « Le plus grand destructeur de la paix est l’avortement », déclara sans peur la petite femme face aux média du monde entier. « Si les mamans détruisent leur propre fruit, comment voulez-vous que les nations ne se lèvent pas l’une contre l’autre pour s’anéantir ? La paix commence d’abord dans la famille, et non pas à l’ONU », martela-t-elle. Qu’en dit Obama ? C’est probablement le président le plus avorteur de l’histoire des Etats Unis. Dès son accession au pouvoir, il a acheminé des millions de Dollars vers les organisations promouvant l’avortement dans le Tiers Monde. Obama est un président tueur. Il a même voté contre un projet de loi qui devait protéger les bébés ayant survécu à un avortement. Ces bébés, en absence de législation pour ceux qui sont censés de ne pas vivre, sont souvent assassinés en les laissant quelques heures sans soins ni nourriture jusqu’à leur dernier battement de coeur. Le 10 décembre, quand le tueur Obama viendra à Oslo pour recevoir son butin, le prix Nobel de la paix cessera d’exister, il mutera sous nos yeux en prix Nobel de la guerre.

ISLAM (ru, 26.10.2009) – Selon une récente étude de l’Institut américain PEW 1,57 milliards d’hommes dans le monde devraient appartenir à l’Islam. Ainsi l’Islam serait, derrière le Christianisme avec ses 2,1 à 2,2 milliards de fidèles (dont 1,2 milliards de Catholiques), la 2e communauté religieuse du monde. L’étude PEW qui semble être, à ce jour, la recension la plus fouillée concernant l’Islam, donne pour la première fois un nombre précis de Musulmans. Jusque là les estimations divergeaient fortement en oscillant entre 1 et 1,8 milliards d’hommes. Le rapport contient quelques résultats surprenants : en Allemagne où environ 4 millions de personnes se disent Musulmans, il y a plus de Musulmans qu’au Liban, ou presque autant qu’en toute l’Amérique du nord et du sud (4,6 millions). En Chine vivent plus de Musulmans qu’en Syrie, et en Russie (16 millions) plus qu’en Jordanie et Libye. Le cœur spirituel, si l’on permet l’expression, reste le Proche Orient, mais cela fait longtemps qu’il n’en est plus le centre de gravité : suivant le rapport, au total 20 % des Musulmans vivent au Proche Orient et en Afrique du nord ; par contre 60% vivent en Asie. Le pays avec la plus grande population musulmane est l’Indonésie où s’entassent environ 203 millions de personnes adhérant à une version plutôt modérée de l’Islam, si cela peut exister. Dans le reste de l’Afrique ils sont à peine 15 %, en Europe seulement 2,4 %. La bataille multimillénaire de l’Islam contre l’Europe et notamment contre son christianisme est très loin d’être gagnée pour l’Islam. Qu’on se le dise, en dépit des Jérémiades que l’on entend ici et là! La tête haute, en avant, Chrétiens ! - (Source pour les chiffres : Der Spiegel, 8 oct. 2009)

AVORTEMENT (ru, 26.10.2009) – Il est faux de prétendre que les femmes veulent l’avortement. Même si, en nos pays ‘civilisés’, presque 1 femme sur 2 a déjà avorté, leur libre choix est très souvent loin d’en être la cause. Elle l’ont fait comme un animal pris dans une trappe qui ‘veut’ s’arracher plutôt une patte que de périr. Des études scientifiques ont démontré que la plupart des femmes avortent leur bébé sans le vouloir, sans leur consentement intime. Est-ce cela la liberté que prônent les lois d’avortement ? Toute la société autour de la femme la ‘force’ littéralement à l’avortement de son bébé, y compris sa meilleure copine, voire sa propre mère, sans compter les coups que de nombreuses femmes et jeunes filles enceintes reçoivent des ‘géniteurs’ concernés qui ne veulent rien savoir d’un bébé. Pour les hommes c’est une histoire vite oubliée, mais pour les femmes l’avortement la ronge toujours plus pendant que les années passent. Souvent, quand elle voit jouer une petite fille de 5 ans dans la rue, elle se dit : « Cela pourrait être ma fille ! » … et elle se met à pleurer amèrement. Une simple poupée peut produire le même effet. Selon une étude faite aux Etats Unis, ces angoisses peuvent mener au suicide qui survient le plus souvent 8 à 10 ans après l’avortement. Souvent la femme ayant avorté son bébé cherche refuge dans l’alcool, la drogue, devient dépressive, prend des pilules pour calmer les nerfs, se fait soigner par des psychologues et autres médecins, sans faire nécessairement le lien avec l’avortement commis des années auparavant. Bref, les femmes d’aujourd’hui ont sûrement plus de liberté, argent, éducation, postes de responsabilité dans la société, mais au terrible prix de ne plus être heureuses. , Contrairement à ce qu’on leur dit, ce n’est pas le médecin qui peut la guérir, mais le prêtre, le confesseur, bref Dieu Lui-même, créateur de toute Vie. N’attend-Il pas, dans sa bonté, chaque femme pour lui pardonner, la combler, lui rendre la joie et la paix, Lui qui fait peut-être dépendre la vie éternelle du bébé avorté justement de la grâce que sa maman demande et retrouve auprès de Dieu ? « O felix culpa » - ô heureuse faute ! – ose chanter la liturgie de l’Eglise à Pâques. Femmes, jeunes filles, ne perdez pas espoir ! Dieu vous attend – avec votre bébé !

- O.A.M.D.G. -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]