Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU - PELE A PIED de Fatima en Russie (suite 1)


Pèlerinage à pied de Fatima en Russie – Journal de route du 24/9/2017

170914_GoncalvezHugo_Bombeiro.jpg Rencontre avec un pompier portugais charitable

Bref rappel : Notre Radio-Silence (seulement sur Internet : www.radio-silence.org) est le seul organe de presse catholique à couvrir cet évènement spirituel de premier ordre, le pèlerinage à pied de Monsieur Jean Lescuyer, chevalier de N.D. et membre de l’Unec, de Fatima en Russie via Rome, pour appuyer la demande de la Sainte Vierge Marie faite il y a exactement 100 ans à Fatima aux 3 enfants, à savoir que la Russie soit consacrée, par le pape avec les évêques, à son Coeur Immaculé pour éviter les pires désastres au monde.

Extraits des rapports quotidiens du pèlerin de cette semaine :

Chers amis de cœur, 
je vous avais annoncé mon projet de pèlerinage : Fatima > Barcelone > Rome > Vienne > Warsovie > Minsk > Saint Petersbourg > Moscou .

Après avoir reçu une soigneuse bénédiction par le Franciscain Padré François Kandolo, confesseur à Fatima, j'ai pris la route le 13/09/2015 à 19:30 H vers le Nord-ouest pour entreprendre mon pèlerinage dans la stricte pauvreté, priant et marchant.

13/09/2017, 1°étape :
Ourem, puis Tomar 
j'y suis vers 01:00 H, ou + ; il y faisait froid ! 
Pour me réchauffer, j'ai épuisé plusieurs éventualités dont les Bombeiros (Pompiers portugais) ; vers 02:00 H la Police m'a offert 1 chaise dans le hall d'entrée du Commissariat ; Merci mon DIEU !

14/09/17, 2° étape :
Ferrera do Zézere ; échec avec les prêtres ! Ils ne me voient pas dans l'église, ni quand je les visite au presbytère ; j'attends dans l'entrée, je lis les informations affichées, ils passent, je les salue, j'entreprends de leur dire pourquoi je suis là, ils n'entendent pas !  
je reprends le chemin et je prie pour eux ;

15/09/17 3° étape :
Vila de Rei ;
triste parcours à travers de grands versants forestiers calcinés ;
c'est à pleurer en priant ! Je tiens mon rythme de prières : Prière de l'éveil, Angélus (en latin le matin, les deux autres en français) ;
Prière du matin dont Prière au Saint Esprit, Prière scoute, Prière à Notre-Dame des chevaliers et Prière du pèlerinage suivie de vos noms et de ceux que je rencontre et auxquels je promets de prier pour eux, pios un Rosaire, récitation d'un Office du Petit Office de La TSVM et ... des je Vous salue Marie ininterrompus ;
à Vila de Rei un homme bienveillant, sacristain de l'Église affectée aux veillées mortuaires et aux funérailles,  me conduit trés charitablement chez le Père Jean ; après que mon bienfaiteur eut frappé à sa porte, nous attendons ... jusqu'au moment où un Révérend Père du nom Jean entrouvre une fenêtre et dit : « Non, il n'y a pas de place chez moi ni dans l'ensemble des locaux de l'Église ! » avant d'entrefermer sa fenêtre !
Mon bienfaiteur Julio en est outragé ; je dédramatise ; Julio m'invite à accepter son invitation à souper, à dormir, à déjeuner et à me conduire sur la route du départ ; il m’a fourni quelques pommes, de la saucisse, un pain ; il constitue un exemple de Charité ... il parlait le français académiquement ! Je l'ai invité à suivre la Prière à Notre-Dame des chevaliers .

Sobreira-Formosa : le soir le curé m'a accompagné vers un petit hôtel et payé la facture de la chambre et du souper !

Depuis Vila de Rei : Sobreira Formosa, Castelo Branco, sous un chêne liège entre Castelo Branco et Segura (frontière espagnole) je grelotte de froid ! Ce soir je suis à Casar de Cáceres, en Estramadura, dans un albergo du Camino de Compostella oú j'ai été admis gratuitement dans un dortoir équipé de draps blancheur Persil ; un pèlerin agnostique m'a invité à partager ses spaghettis + un yaourt et s'est signé pendant que je récitais l'Angélus.

Dimanche 24/09/2017, je suis à Piedrahita, à 60 Km dans le Sud-ouest d'Ávila ; avant-hier : grosse étape avec franchissement d'un quasi "Tourmalet" de + 2100 m d'altitude, mais accueil béni à Piedrahita par le Père Francisco Alberto Jiménez Paz (Paroisse de "El Barco de Ávila") ; que DIEU le remercie (vous pouvez le faire aussi en priant pour lui) ; j’ai vu le zèle dévot avec lequel il célèbre la "Messe" Vatican2 et la Charité idéale avec laquelle il m'a SPONTANÉMENT accueilli !
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas tout à fait ...
J'ai quitté l'Extremadura et suis entré en Castille et Léon ; les paysages y sont beaux, comme DIEU sait les concevoir, et les massifs forestiers y demeurent des foyers de verdoyants habitantages (= vieux vocable français signifiant l'harmonie entre l'humain et son milieu naturel) ; comme disait jadis celui qui invitait au voyage ... : " Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et ~ félicité ..." ;  calme, car sur l'excellente route luxueuse et nationale 110 la circulation fait penser à celle de ma jeunesse lorsque le flot de la circulation ne dépassait pas 20 véhicules/heure ! Les candidats pèlerins (qui voudront m’accompagner quelques jours) ne doivent donc pas reculer par crainte d'intoxication au CO2!
Hier, petit voyage d'une vingtaine de Km ne comportant qu'un petit col ; des raisins sur la voie publique, des mûres, la plus sereine de mes étapes ; 10 ou 15 Km après avoir dépassé le sanctuaire chevaleresque et abandonné de "Santa Maria de los Caballeros", j'entrais dans la belle église de PIEDRAHITA vers 18:30 H ;
l'Office était affiché : 20:30 H ; la vaste nef s'est remplie de fidèles qui répondaient aux supplications du Prêtre; j'étais à l'angle du dernier banc ; j'attendais la sortie du Prêtre pour lui demander un abris pour la nuit ; au milieu d'un groupe de ses fidèles il a violemment écarté ma demande et m'a chassé dédaigneusement! Ensuite sur un banc de pierre de la place centrale j'ai récité l'Angelus et me suis nourri d'une grosse belle pèche et d'un fromage dont l'abbé Francisco Alberto Jiménez Paz m'avait si charitablement pourvu ; je me suis couvert de tous mes vêtements et me suis allongé sur un des bancs que j'avais aperçu à proximité, sous le préau de l'Ayuntamiento (municipalité espagnole) ; je m'y suis endormi en rendant grâce ...
Comme me l'enseigné le bon Père Marziac depuis des décennies, et comme chacun de vous, je suis convaincu que DIEU ne nous abandonne pas 1 seul quart d'heure !
En voici la preuve : dans mon sommeil, je perçois une voix s'exprimant de plus en plus fortement et une main qui secoue mon être ! je m'éveille, me dresse, et je découvre un homme de petite taille mais au grand cœur, tenant une fillette de couleur d'environ 6/7 ans par la main ; il m'interpelle abruptement ! Il s'exprime en espagnol, rapidement, et impérieusement ; je ne comprends que trés partiellement, mais je perçois qu'il n'est pas bon que je passe la nuit à cet endroit, et qu'il existe un albergo (auberge espagnole) que M le Curé m'avait malencontreusement laissé ignorer ;
à n'en pas douter, cet ange gardien me conduit effectivement jusqu'à un albergo dont il ouvre la porte ; il parcourt, et sous la vigilance de la fillette je le suis ; nous parcourons de longs couloirs pour finalement sonner à la bonne porte qui s'ouvre aussitôt ; nous y rencontrons l'aubergiste auquel mon premier ange gardien explique mon pauvre pèlerinage et la nécessité de me loger gratuitement ! C'est à ce moment qu'intervient la fille de l'aubergiste qui parle excellemment le français et qui déborde de charité en insistant pour me proposer un repas à minuit passé ! Je justifie mon refus en lui racontant le bon souper que j'avais pris sur la place centrale ; après quoi j'ai rapidement retrouvé le sommeil en méditant sur ... les lys des champs qui ni ne moissonnent ni ne sèment et dont cependant, même au comble de sa gloire, Salomon ne fût jamais vêtu aussi richement qu'eux !

PS : j'explique mon usage calligraphique : ... comme à la suite des zutistes de la fin du XIX° s. qui concevaient que rien, sauf DIEU, ne justifiait une majuscule, je souhaite célébrer ma foi en l'éternité en méprisant le point dit final et en le troquant par celui qui interrompt momentanément mais qui ne finit rien : qui est dit "point virgule" 

Ecoutez Radio-Silence, la seule radio catholique libre sur Internet !



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]