Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 17+18/2015 - DESACRALISER NOS EGLISES?


Eglise_RocherDeDaboEnLorraine.jpg Eglise trônant sur le Rocher de Dabo en Lorraine

DESACRALISER NOS EGLISES ? (ru, 22 juin 2015). – M. Dali Boubaker, président du « Conseil Français du Culte Musulman », a déclaré le 15 juin qu’il souhaite que les églises (vides ?) puissent être transformées en mosquées, pour pallier au manque de mosquées en France. En fait il y a 45.000 églises en France (en dehors des chapelles, monastères, oratoires etc.), dont 15.000 classées monuments historiques. Les évêques de France ne veulent pas dire combien de ces églises sont vides et non-utilisées. Probablement 80% ou plus, ce que tout un chacun peut observer partout. C’est logique dans un pays où, selon l’Institut IFOP, seulement 4,5% des Catholiques vont encore à la messe (en 1952 : 27%). Bref, l’idée de M. Boubaker qui se lamente de ne disposer que de 2.500 mosquées en France, a immédiatement trouvé bon écho chez certains de nos évêques. Ainsi Mgr Dubost, l’actuel évêque d’Evry, a déclaré le lendemain qu’il « préfère que les églises deviennent des mosquées plutôt que des restaurants ».

Voici quelques réactions saines et significatives. L’ancien ministre de l’agriculture François Guillaume (gaulliste, Lorraine) répond à Mgr Dubost par une lettre : « Député durant 14 ans d’une circonscription rurale, je n’ai connu et ne connais aucun maire qu’il soit catholique, indifférent ou athée, qui ait renoncé à entretenir la Maison de Dieu ou, pire, qui ait envisagé de l’abattre. Pour tout habitant l’église est un symbole ; elle est identité du terroir, elle est un appel fut-il inconscient à la solidarité et à l’indulgence envers autrui ». Et plus loin : « Le clocher, pour nous, c’est la durée ; c’est la concrétion des siècles ; c’est l’unité des vivants et des morts ; c’est la beauté et c’est la fragilité confiée au goût et à la force des hommes. Il suffit de pousser la porte pour que le silence du lieu saint vous invite à la méditation et vous pénètre de sa paix. » Et il conclut : «Comment peut-on envisager une reconversion (en mosquées) de nos édifices religieux construits par des Chrétiens pour témoigner de leur foi en un Christ d’Amour quand les dignitaires musulmans se refusent à condamner clairement le massacre des Chrétiens d’Orient ?...  Monseigneur, je ne me prévaux pas d’une très grande piété et je me garde bien de juger mon prochain, mais je ne souffre pas qu’on décrète l’Evangile et le Coran compatibles. Sans pour autant que je mette en cause la sincérité d’une majorité de Musulmans, je redoute cependant qu’elle ne se laisse embrigader, volens nolens, par des imams pour qui leur confier nos églises désaffectées serait un moyen inespéré de propager leur prosélytisme. »

Autre réaction, cette fois-ci de Mme Véronique Lévy (convertie à la foi catholique en 2012, sœur de BHL), répond ceci à Mgr Dubost : « L’église est l’hôpital des âmes blessées… L’élancement des voûtes en croisées d’ogives, la lumière diffuse des vitraux aux bleus vibrants, aux pourpres incandescents ; le sourire tendre d’une Vierge de pierre transperçant nos impasses, no prisons, nos abandons ; la Croix traversant nos croix… Toute cette beauté n’est-elle pas un avant-goût de la liturgie céleste, un prélude au Royaume où l’homme ‘s’assoit parmi les princes’ ?... Une église n’est pas un objet de consommation courante qu’on peut recycler en parking, restaurant ou même en un (autre) lieu de culte. Elle a été consacrée au Dieu trinitaire… ». Et elle finit par la citation de ces graves paroles de Bernanos : « Je le dis, je le répète, je ne me lasserai jamais de proclamer que l’état du monde est une honte pour les Chrétiens. Nous répétons sans cesse avec des larmes d’impuissance, de paresse et d’orgueil que le monde se déchristianise. Mais le monde n’a pas reçu le Christ, c’est nous qui L’avons reçu pour lui, c’est de nos cœurs que Dieu se retire, c’est nous qui nous déchristianisons, misérables ! » Elle cite enfin la célèbre parole de Jésus à saint François d’Assise : « Va François, et répare mon église en ruine ! »

Enfin heureusement un autre évêque, Mgr Rey de Toulon, dit tout à fait autre chose que Mgr Dubost : « S’il est légitime que des communautés musulmanes établies en France puissent disposer de salles de prière…, ce serait offenser notre mémoire collective d’oublier l’attachement de nos citoyens à ces édifices du culte qui témoignent de notre culture et de nos racines, et pour la majorité d’entre eux, de leur foi chrétienne ».

CONCLUSION : Vue du ciel, l’Europe est quadrillée par des chemins menant tout droit d’un clocher au prochain. C’est l’Europe Chrétienne ! Comment toucher à ce saint marquage construit par des générations de Chrétiens? Est-ce que les Chinois détruisent les tombeaux millénaires de leurs empereurs, pourtant ils ne sont plus impérialistes ? Est-ce que les Egyptiens détruisent leurs pyramides millénaires, pourtant ils sont des hommes de notre époque ? Est-ce quelqu’un oserait détruire les menhirs en Bretagne, pourtant il n’y a plus de Druides ?  Mais voilà que certains de nos évêques veulent désacraliser nos églises pour les confier aux Musulmans. Pour l’instant seulement 5 ou 6 églises ont été transformées en mosquées en France. Rien n’est encore perdu. Voici donc notre appel urgent : ne touchons pas à ces clochers, innombrables doigts sacrés dirigés vers le ciel, derniers prophètes à nous rappeler notre oubli de Dieu, cris pétrifiés lancés de notre misère vers le ciel ! Entretenons-les avec amour, même si ces églises ne soient plus fréquentées. Protégeons ces monuments au centre mêmes de nos cités et villages, en attente de jours meilleurs, voire du grand Retour annoncé de Notre Seigneur ! Que personne ne touche à nos églises construites par la foi et pour la foi – chrétienne !

Egypte_pri__reDansEglDetruite2013.jpg Egypte - Prière dans une église détruite



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]