Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 15+16/2015 - SOS MAMANS RELATE


Eglise_orthodoxe_sur_Kiji.jpg  Sur l'île de Kiji en Sainte Russie

SOS MAMANS RELATE (ru, 31 mai 2015). - « Pendant notre pèlerinage de mi-mai aux 6 Reliques du Précieux Sang du Christ du 12 au 19 mai (Argenteuil – Bruges – Prüm – Weingarten – Turin – Neuvy St Sépulchre), trois cas gravissimes se sont présentés à SOS MAMANS, c’est-à-dire nos assistantes ont pu entrer en contact en région parisienne avec 3 très jeunes prostituées russes enceintes que nous avons réussi à extraire de leur réseau parisien – qui est un véritable esclavage – et renvoyer en leur patrie par nos moyens. Voici un extrait brut – sans modification - de notre note de frais concernant ces 3 sauvetages (sans entrer dans les détails des transports).

JANA, 18 ans, retour à Kazan : Voyage (sans papiers) 600 Euro, 2 cartes de téléphone France/Russie 100 Euro, 1 valise et boots voyage 100 Euro, vêtements de voyage 180 Euro, espèces de secours 100 Euro. TOTAL 1080 EURO.

KATARINJA, 18 ans, retour à Iribalski : Voyage (sans papiers) 600 Euro, valise et chaussures 160 Euro, 2 cartes de téléphone France/Russie 100 Euro, Jean et blouson 100 Euro, pulls et sous-vêtemens 80 Euro, espèces de secours 100 Euro. TOTAL 1140 EURO.

MASCHA, 17 ans, retour à Kharkov: Voyage (sans papiers) 700 Euro, 2 cartes de téléphone France/Russie 100 Euro, sac de voyage et chaussures 140 Euro, vêtements divers et sweats 120 Euro, espèces de secours 100 Euro. TOTAL 1160 EURO.

TOTAL de ces 3 sauvetages : 3380 Euro !

Deo gratias ! Mais où trouver l’argent pour ces dépenses hyper-urgentes? Dieu miséricordieux, aidez nous ! Chers amis, au nom de Dieu aidez nous s.v.p.! »

Une dame a répondu à cette requête par ce mot: « Pardon, chers amis, si je me permets une remarque concernant l'achat des vêtements de ces jeunes femmes : est-il indispensable que ces vêtements soient neufs ?

Pour beaucoup de familles aujourd'hui, les vêtements sont achetés en dépôt-vente, en braderie... ce qui allège le budget. En effet, les frais cités à propos des valises, sacs, chaussures et vêtements me paraissent nettement au-dessus du prix que les Mamans paient aujourd'hui, pour leurs propres enfants. Bien sûr, certains frais sont incompressibles, comme les cartes téléphoniques ou les frais de transport, mais le budget vêtements ou sacs ne pourrait-il pas être diminué grâce au marché de l'occasion ? Je vous remercie en tout cas de ce que vous faites pour les tout-petits. »

La réponse de SOS MAMANS n’a pas tardé :

« Chère Madame, merci pour votre petit mot. Est-ce que vous pouvez vous charger de l’achat de ces matériels, de leur triage, stockage et mise à disposition, souvent en toute urgence au milieu de la nuit?

Ces filles doivent partir de Paris et de la France dans les 24 heures, sinon leurs souteneurs finissent par les retrouver et les tuer, ou au moins de faire illico avorter leurs bébés dans l’arrière-cuisine d’une obscure doctoresse russe à Paris, on peut imaginer comment. C’est arrivé. Ce sont souvent des gangsters albanais, ukrainiens et biélorusses. Ils ne connaissent ni lois ni maîtres. Leurs outils sont couteaux et pistolets. Nous avons à faire face à cela, Madame, pour sauver aussi ces bébés pas moins innocents que les autres. L’urgence coûte cher, mais notre méthode est efficace, justement grâce à vous chers donateurs.

Dieu aussi aurait pu économiser son Précieux Sang, Il ne l’a pas fait, Il a versé son Sang ne serait-ce que pour le pauvre larron à côté de Lui.

Et quoi dire du parfum trop cher de Marie-Madeleine? Du meilleur vin pour les convives déjà un peu éméchés des noces de Cana ?

Nos petites mamans, et surtout les bébés sous leurs cœurs, c’est Jésus aujourd’hui, persécuté, tué. “Ce que vous aurez fait au plus petit de mes frères, c’est à Moi que vous l’aurez fait”, nous a-t-Il souverainement promis. Quoi de plus beau que de verser et dépenser – même beaucoup - pour Jésus souffrant? Pouvez-vous nous aider - maintenant? Cordialement, SOS MAMANS »

Si vous, cher lecteur, chère lectrice, souhaitez aider SOS MAMANS, ne soit-ce que par une petite obole, vous pouvez le faire

- soit par chèque à SOS MAMANS (UNEC), BP 70114, 95210 ST-GRATIEN,

- soit immédiatement par carte de crédit (Paypal) sur le site de l’UNEC www.radio-silence.tv , en mentionnant « don pour SOS MAMANS ».

Dans les deux cas vous recevrez un reçu fiscal de l’UNEC.

- O.A.M.D.G. -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]