Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 01/2015 - REVEIL APRES UNE JOURNEE FOLLE


JeSuisCharlie_20150111.jpg Photo Agrif

REVEIL APRES UNE JOURNEE FOLLE (ru ; 12 janvier 2015). – Ce matin des millions de Français se sont levés avec la tête qui tourne : « Qu’est-ce que j’ai fait hier ? » Car aujourd’hui ces Français se trouvent, dans tous les média, identifiés comme défenseurs de la revue Charlie Hebdo. « Je suis Charlie ! »… Un détournement incroyable de l’intention initiale des manifestants de vouloir montrer en public leur désapprobation des massacres commis par le Jihad islamique  en s’attaquant à une rédaction française! Ils se trouvent aujourd’hui comme des Charlots adorant Charlie. Fleur Pelerin, secrétaire d’Etat du gouvernement Valls – véritable instigatrice de ce détournement ? -  a annoncé, selon l’Agrif, de « débloquer des millions d’Euro » de deniers du contribuable à la revue perverse et porno Charlie Hebdo. La masse des gogos le veut, n’est-ce pas ? Et d’annoncer : il faut beaucoup plus enseigner les « valeurs républicaines » dans les écoles, dès les premières classes. On comprend qu’ils veulent enseigner à nos enfants les sujets nauséabonds de Charlie Hebdo érigés en valeurs républicaines : obscénités, immondices, pédo-pornographie, scatologie…

N’en faisons pas la litanie, mais ne rappelons que deux caricatures : le pape Benoît XVI empâlé pour le dénigrer comme homosexuel, et une hostie présentée au bout d’un membre viril… De ces « caricaturistes » malades mentaux on prétend faire des héros. Non ! Le comble, deux évêques français ont accepté de se joindre, au nom de la Conférence des Evêques de France, au cortège « Je suis Charlie », dont Mgr Lalanne de Pontoise. C’est abominable. Cela rappelle tristement la traîtrise de Pierre devant Jésus pendant son procès.

Bien sûr, il faut être contre les massacres. Mais faut-il pour cela devenir « Charlie » ?

Simple calcul : les média nous racontent que « 3,7 millions de Français » auraient manifesté hier à Paris et en province. Cela fait 6% de la population française. Qu’ont fait les autres 94% ? Bien sûr, il y avait les travailleurs du dimanche, ceux qui vivent en rase campagne, les malades etc., mais la grande masse des Français s’est abstenue, autrement dit a boudé la manifestation. Donc, en ce qui concerne les manifestants, ne s’agissait-il pas plutôt de la mince frange de Français qui adhèrent encore au PS, à François Hollande et ses complices ?

Le gouvernement, en profitant de l’occasion pour faire avancer de force son projet d’avilissement général de la population par la préférence de la perversité, n’a finalement révélé rien d’autre que sa faiblesse : 6 pourcent de gens qui se déplacent sur un appel massif du gouvernement à base d’un motif apparemment de bon sens (« il faut résister aux massacres »). C’est un échec. Politiquement c’est un très mauvais signe pour eux.

Lamentable était également la participation du FN, voulue par Marine Le Pen, aux manifestations d’hier en province, toujours sous le sigle « Je suis Charlie ». Verra-t-on au prochain défilé Gay Pride un charriot FN ? C’est à craindre. La petite Marion Le Pen, seule députée du FN, en participant à un défilé dans le midi, n’a pas trouvé la force de résister à sa tante, mais cela peut venir un jour.

Le plus lamentable pourtant était de voir tant de millions de Français devenir gogos d’une manipulation de masse du gouvernement. C’est strictement ahurissant. Sans se rendre compte, ils ont accepté de jouer le rôle de défenseurs des « journalistes » les plus cyniques et abjectes en France, en brandissant fièrement le slogan « Je suis Charlie ».

Un dernier mot pour les femmes qui ont cru bon de participer à ces défilés déviés vers la perversion. Faut-il rappeler les 600 bébés innocents massacrés chaque jour dans le ventre de justement celles qui se sont érigées hier en place publique contre le massacre de 17 adultes pécheurs. On leur a mis du sable dans les yeux, et elles ont accepté de s’apitoyer, pendant que dans leurs sacs à mains elles portent la « pilule » pour tuer leur prochain bébé. Il n’y a rien de plus innocent que les bébés. C’est pourquoi on les tue en masse. Depuis les massacres commis par Hérode à Bethlehem, rien n’a changé pour ceux qui veulent regarder les choses en face.

Mais personne ne changera la vérité: TU NE TUERAS PAS, surtout pas les plus innocents, “les plus petits de mes frères et soeurs”, comme dit Jésus Notre Sauveur.

Bref, on peut être horrifié de la bêtise des bobos et gogos de tout bord, bêtise maquillée en “solidarité” et autres bons sentiments. Leur chapeaux phrygiens sont devenus leurs burqas, ils ne voient plus rien. Ils acceptent d’être les robots d’un système totalitaire. Voilà les enfants de la République, celle qui n’a jamais accueilli et encore moins aimé le Christ notre Sauveur.

Les politicards et autres défenseurs de la République, c’est comme les Grands Prêtres à Jérusalem au temps de la Passion de Jésus: ils recrucifieraient aujourd’hui même Jésus. Ils l’ont fait hier en s’identifiant avec Charlie Hebdo qui tue en série par la langue. République laïque? Non, République athée, République avorteuse, République déjà condamnée !

Seigneur, que Votre Règne arrive! Libérez nous du mal! (Pater Noster)

- O.A.M.D.G. –



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]