Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 38/2014 - VERS LE CHAOS?


EMIGRATION_e.jpg Emigration

VERS LE CHAOS ? (ru, 24 sept. 2014). – Le ministre belge de la Coopération Jean-Pascal Labille vient de déclarer, désabusé : « On ne peut plus faire face à toutes les crises…On a de moins en moins de prise sur un monde qui évolue plus vers le chaos qu’autre chose. » (Agence Belga, 23/09/2014)

Le Comité international de la Croix Rouge (CICR) et le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) ont tiré la semaine dernière, au QG de l’ONU à New York, la sonnette d’alarme face à une situation sanitaire, surtout face à l’Ebola, qui dépasse leurs capacités. La communauté internationale arrive au bout des moyens financiers qui peuvent être mis à disposition. 

La commissaire européenne à l’aide humanitaire, Kristalina Georgieva, commente de son côté, cette semaine : « Aujourd’hui, nous avons un niveau de crises dans le monde plus important que jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, et la principale raison de cette situation est que l’on réagit lorsqu’il est déjà trop tard… Nous devons faire en sorte d’agir avant que les guerres battent leur plein. Sinon nous ne serons plus en mesure de gérer les conséquences des crises humanitaires générées par les conflits. » Elle rappelle que la communauté internationale dépense de plus en plus d’argent pour l’aide humanitaire – 17 milliards de dollars d’ici la fin 2014 contre 2 milliards de dollars en l’an 2000. Et la commissaire conclut, abasourdie : « Nous sommes à court de réponse, pas parce qu’il n’y a pas d’argent, pas parce qu’il n’y a pas de gens qui risquent leurs vies, mais parce que les besoins augmentent plus vite que notre capacité d’y répondre. »

En fait en Iraq au moins un demi-million de personnes sont en fuite désespérée devant l’Etat Islamique, en Syrie la guerre a déplacé plus que 3 millions de personnes. On n’a jamais vu des déplacements instantanés de cette dimension.

Le rêve mondialiste se dissipe, Babel s’écroule, sonnant la fin d’un monde qui se voulait purement humain et humanitaire, sans Dieu.

Pourtant, rien que la physique moderne nous apprend que le monde va intrinsèquement vers le chaos. Ainsi le professeur Pierre Boissel (Université Pierre et Marie Curie, Paris VI, laboratoire de Photophysique Moléculaire, 1992) constate : « La science du chaos est une des avancées importante de la physique actuelle… Ce n’est que récemment que l’on s’est rendu compte que des comportements chaotiques pouvaient apparaître de façon intrinsèque, même dans des systèmes comportant un petit nombre de degrés de liberté. »

Mais les mondialistes FM ne veulent rien entendre, poursuivant aveuglement leur stratégie unitaire – totalitaire – qui mène inexorablement à la tour de Babel et sa destruction. Déjà Saint Paul nous apprend que toute la Création gémit sous le péché d’Adam. La Terre n’est pas le Ciel, annonce l’Evangile sur chaque page. Seul Dieu peut sauver l’homme et l’humanité. Récemment des personnages de marque nous ont quittés vers le monastère ou l’ermitage pour prier : Benoît XVI, l’abbé Régis de Cacqueray en France, l’abbé Sten Sandmark en Suède… Si nous arrivions à faire au moins pendant 5 minutes chaque jour ce qu’eux font pendant toute leur existence : PRIER. « Dieu, sauvez nous, convertissez nous ! » Et comme le prophète Jonas devant Ninive, disons au monde ces paroles de (sur)vie : « Convertissez-vous, sinon vous périrez ! »

Arche.jpg

Arche de Noë, signe du salut divin au-dessus du chaos



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]