Rechercher :



LES R.U.




Les RU en Français


Imprimer

RU 18/2014 - L'abbé Stehlin - Mission en Islam


RU18_2014.jpg

 

L’ABBE STEHLIN PARTIRA EN ASIE (ru, 5 mai 2014) – L’abbé Karl Stehlin, 52 ans, né en Suisse, supérieur des missions de la FSSPX en Europe de l’est, partira le 15 août comme missionnaire en Asie. Il est le plus important missionnaire de la Fraternité St Pie X. Parti de zéro il y a 20 ans, il laisse un district déjà bien travaillé dans divers pays de l’Europe de l’est : ainsi fleurissent aujourd’hui en Pologne surtout, mais aussi dans les 3 pays baltiques, en Biélorussie, en Ukraine, et dernièrement en Russie, 5 prieurés, 2 écoles, une maison de retraites, 25 chapelles desservies par 18 prêtres de la Fraternité, et en plus 20 autres chapelles et églises pour les Uniates desservies par les 24 prêtres de la Fraternité St Josaphat en Ukraine et 3 prêtres de la Fraternité St Jean Baptiste en Lettonie. Ses patrons dans ce travail immense étaient l’Immaculé et St Maximilien Kolbe, lui-même parti en Asie après un riche apostolat en Pologne au service de l’Immaculée. Un autre Suisse le remplacera, l’abbé Lukas Weber, spécialiste des écoles de la FSSPX, domaine qu’il faudra désormais travailler à fond dans les régions ouvertes par l’apostolat de l’abbé Stehlin. Un seul souci de l’abbé avant de quitter son terrain (il parle couramment le polonais): il voudrait laisser des chantiers accomplis à son successeur. Ainsi ils manquent 50.000 Euro pour terminer la maison des retraites spirituelles à Bajerze, 50.000 Euro pour le prieuré de Cracovie, 30.000 Euro pour la chapelle dans la grande école de Varsovie, 200.000 Euro pour la construction d’une église en Estonie… Vos dons seraient les bienvenus (chèques à MISSIONS, 60 avenue du Gal Leclerc, 78230 Le Pecq).

L’EVANGELISATION DES MUSULMANS (ru, 5 mai 2014) – La revue CHRISTIANITY TODAY du 22 avril 2014 présente le journaliste baptiste Dave Garrison qui a parcouru pendant 29 ans des dizaines de régions du globe à majorité musulmane, de l’Afrique de l’ouest jusqu’à l’Indonésie, et qui a écrit ensuite un livre « A Wind in the House of Islam ». Quelques surprises :

- Il a repéré 82 associations laïques dans ces pays qui évangélisent et baptisent de façon autonome avec une énergie et vitesse époustouflantes. Chacune d’elle a à son compte depuis 20 ans au moins 1000 baptêmes ou alors une église. 69 de ces associations seraient en pleine activité.

- En Algérie, après les boucheries entre « frères » Musulmans, 30.000 d’eux auraient été baptisés depuis les années 1990.

- En Iran, à la Révolution (1979), il y aurait eu 500 Chrétiens, aujourd’hui il y aurait « plusieurs centaines de milliers de disciples du Christ ».

- Au total Garrison estime qu’il y a aujourd’hui, dans les pays musulmans, entre 2 et 7 millions de Musulmans convertis au Christ.

- La méthode de ces missionnaires laïques : ils vont de mosquée en mosquée, montrent des films sur Jésus et distribuent la Bible.

- Garrison fut étonné de la présence du Christ dans le monde musulman, dans leurs vies, pensées, visions, prières… avant même leur contact direct avec des Chrétiens. Nous autres missionnaires, dit-il, devons être les serviteurs du Christ qui est déjà à l’œuvre dans leurs cœurs.

- C’est le Christ qui les réveille, secoue, transforme, et non pas des acrobaties intellectuelles ou l’attirance de l’ouest. Jésus les rencontre personnellement et ils essayent de le suivre autant qu’ils peuvent.

- Ceci dit, suggère Garrison, il faut qu’ils retrouvent dans les Chrétiens ce Jésus qu’ils aiment déjà mais dont ils ne connaissent presque rien.

- Il a rencontré un Musulman qui aimait la croix, ne connaissant pas Jésus.

- Pour lui c’est le Christ qui évangélise le monde, et nous arrivons à peine à le suivre, y compris et surtout dans les pays musulmans où la moisson est abondante. En pays de missions nous n’allons pas dans les ténèbres, mais beaucoup de lumière y est déjà à l’œuvre, la lumière du Christ.

- Un Musulman avoua: « Quand vous nous voyez avec nos turbans et barbes, vous êtes effrayés, et c’est ce que nous voulons. Mais sachez qu’en réalité nous sommes vides et perdus ! » Il demandait si Jésus était capable de lui pardonner ses gros péchés. Le soir même il s’est converti.

- En 14 siècles des centaines de millions de Chrétiens ont été tués par les Musulmans. Mais si nous les haïssons pour cela, le Christ ne peut pas les convertir à travers nous. Nous devons aimer la justice et être saints pour être des outils de mission pour Dieu, rien d’autre.

- Les défauts de l’Occident ont fortifié l’Islam là où il était faible : de ce fait nous lui avons donné de la nourriture, la haine de l’ouest. En soi-même il n’a rien à prêcher. On voit ce phénomène également en Europe. Par contre dès que les Musulmans sont seuls, ils s’entretuent, presque par ennui - Afghanistan, Algérie, Irak, Syrie, la liste est longue -, car l’Islam est vide. Les violences actuelles les tournent vers… Jésus.

- Un Afghan lui dit : « J’ai enfoncé mon couteau dans une fillette de 2 ans que je tenais dans mes bras, après avoir tué ses parents. Nous étions tous Musulmans. C’était le début de ma conversion au Christ. »

- Ces conversions individuelles révèlent un mouvement de fond dans le monde musulman, sûrement voulu par Dieu. Il ne faut pas l’obstruer.

- Il faut les laisser découvrir par eux-mêmes, notamment la Parole de Dieu révélée dans l’Evangile. Quand ils lisent « Puis il fut transfiguré devant eux. Sa face reluisait comme le soleil et ses vêtements  devenaient blancs comme la lumière » (Mt 17,1-2), ils sont souvent stupéfaits. Certains d’entre eux ont eu cette expérience, d’autres en ont entendu parler…

- Bref : offrons leur la Parole de Dieu et arrêtons de trop endoctriner!

- Pour eux l’Islam est leur culture, leur ‘Mère’. Beaucoup de convertis continuent à vivre dans cette culture, mais intérieurement ils ne font que ruminer : « Ce Mohammed a tué nos peuples, il faut enfin s’en débarrasser… », mais l’Islam reste leur culture. Beaucoup de convertis ne veulent pas lutter contre l’Islam, ils veulent surtout répandre Jésus.

- Sa conclusion : comme Pierre au lac de Génésareth il faut apprendre de Jésus comment devenir des bons pêcheurs, pêcheurs des Musulmans.

- O.A.M.D.G.  -



Retour à la liste des RU

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]