Rechercher :



AMEN



Imprimer

Commentaire d'une femme qui prie


Courriel du 19.6.2007

 

De : BD

 

A : UNEC

 

Sujet : Projet parti européen chrétien SEC

 

 

Chers amis,

 

 

….

 

 

Venons-en a vore proposition d’un « pré-brain-storming » par mail pour parler de la possibilité d'une action politique pour défendre et promouvoir nos idées religieuses, et les traduire sur le plan concret et social :

 

C’est vrai que se contenter de baisser les bras sans coup férir devant le désastre en cours, n’est pas glorieux - et de nous contenter de sauver notre âme chacun dans son coin, laissant s'affamer les âmes des générations montantes, sans au moins brasser des idées sur les moyens potentiels de les aider, peut être vu comme un manque de générosité.

 

 

Mais concernant ce que vous lancez là, il y a des « mais », en commençant par le problème « TETE D’AFFICHE » :  pour la structure que vous esquissez, d’un autre ordre de grandeur que nos associations catholiques existantes, qu’il s’agisse d’un mouvement pour faire du lobbying auprès des partis ou qu'il s'agisse d’un parti politique en bonne et due forme, vous devriez pour pouvoir espérer mobiliser un public large trouver – au moins à terme - une personnalité d’envergure européenne (et avec qui vous puissiez vous entendre et collaborer).

 

 

 

Une fois ce point fixé, il faudrait cadrer le paramètre PROGRAMME, étroitement lié au paramètre PROFIL DES MILITANTS ; enfin il y aurait le volet FINANCEMENT.

 

 

C’est l’histoire de « la tour et la guerre » cf. la parabole de NS : Avant de se lancer, il faut soigneusement peser les moyens dont on peut disposer pour atteindre la FIN qu’on se propose, n’ayant pas la science infuse d’une sainte Jeanne d’Arc.

 

 

Ici, juste un mot sur chaque point :

 

 

 

- Le PROGRAMME résumerait donc les mesures à prendre pour que l’Europe puisse redevenir un continent chrétien, et même catholique dans le sens traditionnel du terme, puisque (cf. le cahier des charges que vous mentionnez dans votre appel) seule la doctrine catholique traditionnelle affirme que le mariage est indissoluble, et que l’avortement - et l’homosexualité active- sont des péchés graves, programme s’appuyant globalement, je vous cite : « sans compromis … sur l'Evangile et la doctrine sociale de l'Eglise telle qu'elle nous a été transmise par la Tradition ».

 

 

 

- Le PROFIL DES MILITANTS serait logiquement - cf. votre mail dans son ensemble :

 

Tous les catholiques disons « de droite », donc ceux de tendance FSSPX et IBP et FSP et assimilés,  P L U S  l’aile droite des conciliaires,  P L U S  toutes les autres personnes de bonne volonté, non catholiques et même non chrétiens, mais désireux de vivre dans une société structurée par nos valeurs (sans toutefois partager la grille d'analyse issue de notre Foi, c.à.d. des phénomènes sociaux à la lumière du péché et de la Grâce, et de la vie humaine à la lumière de sa finalité qui est la vision de Dieu et l'éternité bienheureuse qui en découle.

 

 

 

Sans réunir un nombre substantiel parmi ces catégories de personnes, et sans qu'ils ne désirent vivement chercher à y enrôler leurs enfants, au bénéfice desquels ce mouvement verrait expressément le jour, il n’aurait guère de sens !!!

 

 

 

(Or, il faut bien reconnaître que les non chrétiens risquent de caler rapidement devant la devise de militer sous la bannière du Christ Roi, et que les catholiques, qui auraient lu les mises en garde des anciens papes contre toute collaboration étroite avec des non-catholiques, risqueraient d’hésiter à s’engager, puisque c’est justement par ce moyen que le monde moderne est parvenu à faire passer aux Catholiques le réflexe de « laisser leur religion chez eux » dès qu’il s’agit de faire œuvre utile en dehors de la maison, au coude à coude avec des non-croyants dont on est invité à respecter les convictions, habituant ainsi les Catholiques à relativiser leur Foi – sans qu'en temps utile ils ne se rendent compte que ça revient à relativiser NSJC Lui-même dans leur cosmos personnel comme dans la cité !!! Il devient un Dieu à éclipses, réel seulement pour ceux qui y croient - et nous vivons au milieu des ruines qui en résultent.)

 

 

- Niveau FINANCEMENT, logiquement il n’y aurait rien à attendre des grandes banques internationales, et ce mouvement dépendrait donc probablement pour l'essentiel du bénévolat de ses membres, et de leurs contributions privées.

 

 

- Enfin, niveau « SPIRITUALITE », je vous suggère vivement de lire le petit résumé de Mgr Lefebvre, contenu dans son livre ITINERAIRE SPIRITUEL A LA SUITE DE ST THOMAS D'AQUIN DANS SA SOMME THEOLOGIQUE, aussi accessible et facile à lire que bref (tout ce qui compte pour nous sur le plan spirituel dans le cas présent, tient en ses 90 pages) !

 

 

Voilà, chers amis, dans un premier temps les réflexions que m’inspire votre projet.

 

 

Avec mes très amicales pensées

 

BD

 

 



Retour à la liste pec

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]