Rechercher :



AMEN



Imprimer

Avis des DOMINICAINS


Courriel du 6.7.2007 

De : Dominicains, France

A : RU (UNEC)

Sujet : projet SEC

 

Chers Messieurs,

 


Suite à votre dépêche RU du 23 juin relative à un futur PARTI EUROPEEN CHRETIEN, il nous a semblé bon de vous donner notre opinion sur ce projet.
Depuis Léon XIII, les Catholiques espèrent revenir au pouvoir en passant par le système électoral et l'on a marché de défaite en défaite, et les Catholiques ont pris de moins en moins d'importance dans la vie politique. Il est presque impossible de garder les principes intégralement catholiques en militant pour les élections, parce que ce système est fondé sur le nombre, et que le nombre, surtout aujourd'hui, est corrompu moralement.

 

Créer un parti et militer peut devenir facilement une solution de facilité finalement, qui donne l'impression d'oeuvrer pour le Christ-Roi, et de fait, les gens y passent beaucoup de temps, alors qu'en fait, bien souvent, les gens négligent plus ou moins leurs devoirs certains de faire régner – intégralement - Jésus-Christ dans leurs
familles. Dieu sait si c'est une tâche exigeante aujourd'hui où les foyers sont menacés de toutes parts par l'esprit du monde qui s'infiltre sournoisement. Il est plus facile de créer un parti et d'y militer que de se convertir soi-même, de revenir aux coutumes authentiquement chrétiennes, de protéger et former ses enfants.
Au sujet des élections, nous vous recommandons le texte de Mgr Delassus
paru dans le Sel de la Terre n° 51, p. 215-216 :

   Dans la ligne de ce qui précède, nous livrons à nos lecteurs cette citation remarquable de Mgr Henri Delassus, qu’il importe de méditer aujourd’hui plus que jamais :
   « [Beaucoup] ont mis leur espoir de salut dans la lutte électorale, c’est-à-dire dans la souveraineté du peuple en exercice. Que de temps, que d’argent, que d’activité a fait dépenser cette illusion ! La dixième partie de tout cela, employée depuis vingt ans à réformer les idées, eût sauvé le pays depuis dix ans. L’effort déployé pour faire élire des candidats met toujours l’idée au second plan s’il ne l’étouffe entièrement et prépare ainsi pour l’avenir des défaites de plus en plus écrasantes. Ce qu’il faudrait, ce serait d’arracher les hommes influents à l’action électorale pour les lancer dans la propagande de la vérité.
   Là est la difficulté. Il est aisé de grouper et d’intéresser les masses conservatrices à une action concrète et simple comme le vote.
   Il faut dépenser beaucoup de talent, de courage et de persévérance pour arriver à faire comprendre à ces mêmes masses qu’elles sont dans l’erreur, et pour leur montrer et leur faire admettre les principes de l’ordre social, en délivrant leur esprit des principes démocratiques. »
   Mgr Henri DELASSUS, Vérités sociales et erreurs démocratiques,
   Villegenon, éditions Sainte-Jeanne-d’Arc, 1986, p 132-133.

L'action que vous avez entreprise dans l’UNEC pour les idées justes, correspond à ce que Mgr Delassus préconise (cercles d'études, action SOS Mamans, etc.).

O.P. +



Retour à la liste pec

[UNEC] [LES R.U.] [PELERINAGES] [COSTA/COELI] [SOS MAMANS] [AMEN] [DIVERS]